Politique › Justice

Procès PSP : les parents des victimes attendent toujours d’être indemnisés

Congo Brazzaville
Les victimes du commissariat de Chacona
 La justice avait condamné l’État à verser 15 millions de francs CFA à chaque famille. Cependant, les parents des victimes attendent toujours d’être indemnisés.

 

 

Le procès en appel de l’affaire des 13 jeunes morts dans le commissariat de Chacona au quartier Mpila dans le sixième arrondissement de Brazzaville Talangaï, dans la nuit du 22 au 23 juillet 2018 s’était ouvert le 1er octobre 2019.

Après plusieurs reports la Cour d’appel de Brazzaville avait enfin rendu son verdict le 17 novembre 2020 et selon le jugement prononcé chaque famille devait recevoir une indemnisation de quinze (15) millions de francs CFA.


A plus d’une année après cette délibération, aucune somme n’a malheureusement encore été versée aux familles des victimes alors que le paiement devait être effectué dans les trois mois suivant le jugement.

« Vraiment, c’est triste. Je suis désolé. Les parents n’ont perçu aucun franc pour la réparation du préjudice incommensurable qu’ils ont subi », a déclaré Me Steve Bagne, avocat de la partie civile interrogé par rfi.

Une situation déplorée également par Casimir Ngakala, un des responsables du Collectif des parents des victimes du commissariat de Chacona, qui  parle d’un manque de volonté de la part des gestionnaires du Trésor public.

 


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 04.04.2022

La localité de Loutété

Loutété est une localité du sud-est du Congo située dans le département de la Bouenza. Avec une population d'environ 20 000 habitants. Traversée par le…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut