Culture › Musique

Prix Découvertes RFI 2019 : les deux Congo s’unissent pour voter Céline Banza

Depuis le 16 septembre 2019, le nom de la jeune chanteuse figure dans la sélection des dix finalistes dudit concours.

Depuis le 16 septembre, le nom de la jeune chanteuse a été publié dans la sélection des dix finalistes du comité d’écoute du concours de la radio internationale qui invite les mélomanes à exprimer leur choix jusqu’au 16 octobre sur www.prixdecouvertes.com.

Les Brazzavillois et Kinois se sont réunis et ont décidé de faire bloc et de s’activent pour voter leur candidate unique. Céline Banza représente donc les deux nations sœurs et amies au Prix Découvertes RFI 2019 (la République du Congo n’a pas de finaliste cette fois). La jeune chanteuse est aussi habile avec la guitare, l’autre instrument dont elle use plutôt bien en plus de sa voix. Un tour à la Halle de la Gombe où elle est à l’affiche ce 21 septembre en première partie du concert de clôture de l’African music forum, organisé d’ailleurs sur les deux rives du fleuve Congo, permettra de s’en convaincre. En effet, cette prestation se révèle une belle occasion pour ceux qui ne la connaissent pas encore de la découvrir.


Notons que Céline Banza est tout de même plutôt bien connue des habitués de l’Institut français de Kinshasa pour y avoir joué bien des fois déjà. Elle s’y est produite notamment à l’occasion du concert de la Francophonie en mars et lors du dernier JazzKif, en juin. Et ce, rappelons-le, dans les deux capitales voisines, Kinshasa et Brazzaville. Pétrie de talent, la jeune musicienne de 22 ans est une artiste indépendante polyvalente. La performance et précisément la vidéo font également partie des autres sphères artistiques où elle s’aventure non sans passion. Difficile donc de passer inaperçue avec pareil bagage et une ambition qui la pousse sans cesse à explorer de nouveaux univers. C’est sur la voie de cette quête quotidienne qu’elle attire l’attention du chorégraphe-danseur de Kisangani, Faustin Linyekula. En 2017, de leur collaboration naît le court-métrage « Tamuzi », dans lequel Céline Banza interprète son propre rôle.



À LA UNE
loading...
Retour en haut