› Politique

Paulin Makaya demande la libération des prisonniers politiques

Le président du parti Unis pour le Congo (UPC) s’est exprimé samedi 02 mars, pendant sa rencontre citoyenne avec les populations de Bacongo.

Samedi dernier dans le 2ème arrondissement de Brazzaville, le président du parti Unis pour le Congo (UPC), Paulin Makaya a eu une rencontre avec la population. Pendant cette réunion, l’opposant demandé la libération du général Jean-Marie Michel Mokoko, André Okombi Salissa mais aussi des autres congolais incarcérés dans les prisons de Brazzaville et de Pointe-Noire.

«Il n’y aura pas de dialogue si tous les prisonniers politiques ne sont pas libérés », a déclaré l’opposant.

Alors que Paulin Makaya parle de prisonniers politiques, les membres du gouvernement disent pour leur part que le Congo ne compte aucun prisonnier politique, mais seulement des prisonniers de droit commun.


Pour le gouvernement, la qualité de responsable de parti politique ne suffit nullement à conférer la qualité de prisonnier politique.

Notons qu’au Congo, tout citoyen est lié à la justice de son pays par un serment d’observation de la loi. Et la qualité d’homme politique ne confère aucune immunité juridictionnelle à qui que ce soit.


À LA UNE
Retour en haut