Eco et Business › L'Eco en +

Mayoko : les membres du gouvernement visitent le gisement de fer de EXXARO

Une délégation gouvernementale composée des ministres Serge Zoniaba de l’Energie et de l’Hydraulique, Fidèle Dimou des Transports et Pierre Oba des Mines et de la Géologie était en visite de travail vendredi dernier dans la ville de Mayoko dans le Niari (sud).

Cette visite de travail de 24 heures a permis aux membres du gouvernement de visiter entre autres, le gisement de fer de la Société EXXARO.

Et suite à un mauvais climat qui règne au sein la société SCS en charge du gardiennage de la société EXXARO, un groupe de la force publique composé des gendarmes et policiers a été remplacé, comme mesure palliative.

En 2015, le conseil d’administration d’Exxaro avait pris la décision de se séparer de Mayoko. Des repreneurs potentiels se sont portés acquéreurs tout au long de l’année écoulée et le choix du sud-africain s’est finalement portée sur Sapro, lequel possède deux filiales dans le secteur minier, Afrimines et Socin Mines qui exploitent des gisements de fer, de potasse et de manganèse.


Acquis en 2012 au Congo pour environ 350 millions de dollars, la Société EXXARO compte relancer ses activités sur les chapeaux de roues.

Le projet est très prometteur en raison de la production attendue (5 millions de tonnes par an) et de l’existence d’une ligne de chemin de fer, reliant le site au port de Pointe-Noire.


À LA UNE
Retour en haut