Santé › Bien-être

La Fondation Congo-Assistance fait don de sang au CNTS

Conduite par Antoinette Sassou N’Guesso, une délégation de cette fondation fait un don des cartons de poches de sang pour un montant évalué à environ cinquante millions francs CFA.

Le 24 avril à Brazzaville, la première dame congolaise accompagnée de certains membres de sa fondation, ont fait un don au centre national de transfusion sanguine (CNTS). Un don constitué des cartons des poches de sang, de réactifs permettant de déceler des maladies contagieuses et de déterminer les groupes de sang.

C’est le fruit du partenariat entre la Fondation Congo-Assistance et les entreprises chinoises : Sino-Congo forêt (Sicofor) et Congo Dejia wood industry, en vue de pallier la pénurie de sang observée. Notons que, le besoin en sang est considérable, le peu de poches disponibles au CNTS étaient loin de satisfaire les demandes des hôpitaux des deux grandes agglomérations du pays.

« C’est un honneur et une fierté pour nous d’accompagner l’action de la Fondation Congo-Assistance et de sa présidente, car les entreprises ont une responsabilité sociétale. Nos deux entreprises souhaitent s’impliquer activement dans le domaine social au Congo. Lorsque la Fondation Congo-Assistance nous a fait part de sa volonté d’appuyer le Centre national de transfusion sanguine, nous avons vite réagi, parce que nous avons estimé que c’est une affaire sérieuse », a déclaré le directeur général de Sicofor, Philippe Zhang.


S’adressant à l’épouse du chef de l’Etat, le directeur de cette structure, le Dr Serge Oscar Mokono, a exprimé sa reconnaissance et celle des bénéficiaires que sont les malades, notamment les femmes enceintes, les enfants, les drépanocytaires. Toujours à l’endroit de la présidente de la Fondation Congo-Assistante, il a indiqué: « Le combat est devenu le vôtre avec la construction et la mise en service du Centre national de référence de la drépanocytose ».

Le Dr Serge Oscar Mokono a assuré que le don sera utilisé conformément à l’objet pour lequel il est destiné, promettant d’adresser, dans les tout prochains jours, un rapport auprès de la présidente de la fondation Congo-Assistance. À travers ce geste, la première dame du Congo, a-t-il poursuivi, vient « d’inaugurer une ère nouvelle pour le CNTS ». Il a émis le souhait que le geste de cette fondation soit « le déclenchement d’importants mouvements de soutiens variés au CNTS ».

Antoinette Sassou N’Guesso a lancé un appel à la responsabilité de tout le personnel de santé, afin que le don destiné aux malades ne soit détourné pour des besoins quelconques ou individuels.


À LA UNE
Retour en haut