International › APA

Ethiopie: des inondations font plus de 70.000 déplacés

Les fortes pluies d’hier mercredi ont provoqué des inondations dans les Etats régionaux d’Oromia et d’Afar en Ethiopie et font déplacer plus de 70.000 personnes, a indiqué un officiel éthiopien.Le responsable de la Commission de gestion des risques et des catastrophes de la région Afar, Mahi Ali, a déclaré à la presse locale que quatorze districts de la région ont été touchés par les inondations, la rivière Awash ayant débordé à la suite de fortes pluies torrentielles.

Selon le bureau de développement du bassin d’Awash, les inondations se sont produites dans les zones sud-ouest, ouest et est de Shoa ainsi que dans le district de Fentale, Adama et la ville de Metehara de l’État régional d’Oromia, qui sont tous situés dans le bassin d’Awash.

De même, Amibara, Aysaita, Defti, Gelealu, Gewane et Afambo ont été parmi les districts touchés par les inondations.

Les villes de Metehara et Wonji dans la zone orientale de la région d’Oromia ont été les plus durement touchées.

Le responsable chef du bureau de développement du bassin d’Awash, Abeje Mengesha a déclaré mercredi que les personnes touchées par les inondations reçoivent l’aide nécessaire.


Selon le chef du bureau, les inondations ont touché au moins 120.000 personnes et causé plus de 70.000 déplacés internes.

Le responsable a toutefois affirmé que les inondations en cours n’ont pas causé de perte en vie humaine.

La rivière Awash est l’une des plus importantes d’Éthiopie et son cours est entièrement contenu dans les limites du pays.

La rivière est également très irriguée sur l’ensemble de ses berges le long de la partie sud-est de l’Ethiopie.


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 12.10.2020

Le complexe sportif de la Concorde de Kintélé

Le complexe sportif de la Concorde de Kintélé est un centre olympique situé à Kintélé, dans la banlieue nord de Brazzaville. Inauguré par le président…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut