› Politique

Crise libyenne : ce que Sassou Nguesso et ses homologues ont décidé à Paris

La rencontre entre les dirigeants conviés par Emmanuel Macron ce 29 mai à Paris a débouché sur l’accord concernant la date de l’organisation des élections générales en Libye.

Invité par Macron en tant que président du Comité de haut niveau de l’Union africaine sur la crise libyenne, Denis Sassou Nguesso était au sommet de Paris. Une énième conférence organisée par le président Français en vue de trouver une solution à la crise Libyenne qui perdure depuis la mort de Mouhamar Khadafi

La feuille de route arrêtée par les principaux acteurs du conflits ainsi que les représentants de vingt pays et six organisations internationales présents au sommet concerne les élections. A l’unanimité, les conférenciers ont adopté l’organisation des élections générales en Libye le 10 décembre prochain.


Toutefois, Emmanuel Macron a précisé que ce sera au peuple Libyen de décider au final de l’application de cette proposition qui engage directement leur destin. « La période que nous traversons (…) impose des décisions.  Nous espérons un engagement des responsables libyens pour un scénario de sortie de crise », a-t-il expliqué tout en assurant travailler en appui de l’envoyé spécial de l’ONU, Ghassan Salamé, présent à la réunion.


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 12.10.2020

Le complexe sportif de la Concorde de Kintélé

Le complexe sportif de la Concorde de Kintélé est un centre olympique situé à Kintélé, dans la banlieue nord de Brazzaville. Inauguré par le président…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut