International › APA

COP15: 5000 participants attendus à Abidjan en mai

Quelque 5000 participants, en provenance de 197 pays, sont attendus à Abidjan du 9 au 20 mai 2022, dans le cadre de la 15e Conférence des parties à la convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification (COP15).

Ces données ont été indiquées, lundi, à Abidjan, lors d’une conférence de presse portant sur les enjeux de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification et la sécheresse, le seul accord international contraignant les Etats sur la gestion durables des terres. 

Cette conférence a réuni le ministre ivoirien de l’Environnement et du développement durable, M. Jean Luc Assi, avec le président du Comité d’organisation de la COP15, M. Abou Bamba, et le coordonnateur résident du système des Nations Unies, M. Philippe Poinsot.

La COP15 d’Abidjan est placée sous le thème « Restauration des sols arides et des forêts dégradées pour une agriculture du future ». Elle abritera, selon le Comité d’organisation, 1 000 experts, 100 stands et un village écologique.

La session débouchera sur l' »Initiative d’Abidjan », a fait savoir le ministre ivoirien de l’Environnement et du développement durable, Jean Luc Assi, ajoutant que « la Côte d’Ivoire assurera la présidence de la COP pour deux ans ».

Le pays sera le centre névralgique de la diplomatie environnementale mondiale sur les questions de gestion durable des terres. Selon les experts scientifiques du système des Nations Unies, plus de 2 milliards d’ha de terres de la planète sont dégradées.

Plus de 70% des écosystèmes naturels du monde ont été transformés et d’ici 2050, ce taux pourrait atteindre 90%. Par ailleurs, 250 millions de personnes sont affectées par la désertification et environ 1 milliard d’individus vivent dans l’un des 100 pays à risques. 

Avec la sécheresse et la désertification, 12 millions d’ha sont perdus chaque année, à travers la planète, soit 23 ha par minute, a relevé M. Jean Luc Assi, notant qu’en Côte d’Ivoire l’on observe « le déplacement de la boucle du cacao de la zone Est à la zone Ouest du pays ».


M. Abou Bamba a soutenu que « la désertification n’est pas l’avancée du désert ou encore moins le déplacement des dunes de sables, mais plutôt l’épuisement des terres cultivables par perte de fertilité sous l’effet de l’activité humaine et le changement climatique ».

« Ce n’est pas exclusivement un processus naturel, mais c’est aussi et surtout des conséquences des actions de l’homme sur la terre », a-t-il renchéri, tout en invitant tous les acteurs de la société et les entreprises à s’engager à préserver l’environnement. 

L’agriculture, le principal moyen de substance de 2/3 des ménages en Côte d’Ivoire, constitue un pilier majeur de l’économie. Elle représente  près du quart du Produit intérieur brut (PIB) et près de 75% des exportations du pays.

Pour sa part, M. Philippe Poinsot, a fait remarquer que la COP15 intervient à un moment crucial pour la planète qui est confrontée au problème de la crise sanitaire de Covid-19, à des conflits par endroits et le changement climatique. 

Face à la perte de la biodiversité que le monde connaît, M. Philippe Poinsot a estimé qu’il doit avoir une prise de conscience en vue d’un revirement de la situation. Dans ce contexte, le secrétaire général de l’ONU a lancé l’alerte mondiale pour la protection de l’environnement.

Après la COP14 qui s’est tenue du 2 au 13 septembre 2019 à New Delhi, en Inde, la Côte d’Ivoire abritera la COP15. L’Etat ivoirien a marqué son accord le 14 juin 2021 afin que cet évènement se tienne sur les bords de la lagune Ebrié. 

M. Jean Luc Assi a remis à l’occasion de cette conférence de presse la feuille de route de cet évènement au président du Comité d’organisation de la COP15, M. Abou Bamba. Le lancement officiel de la COP15 est prévu le 17 février 2022 à Abidjan. 


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 04.04.2022

La localité de Loutété

Loutété est une localité du sud-est du Congo située dans le département de la Bouenza. Avec une population d'environ 20 000 habitants. Traversée par le…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut