Santé › Bien-être

Congo : signature d’une convention sur la santé sexuelle

Nepad-Congo et Acbef ont signé, le 17 juillet à Brazzaville, une convention de partenariat pour plaider en faveur de la santé sexuelle de reproduction et l’avortement sans risque au Congo.

L’Avenir Nepad-Congo et l’Association congolaise pour le bien-être familial (Acbef) ont résolu de contribuer à l’amélioration de la législation dans le domaine de la santé sexuelle de reproduction des adolescents notamment, a expliqué le coordonnateur de Nepad-Congo, le Dr Stanislas Ngodi.

« Aussi sera-t-il question de plaider en faveur de la levée des obstacles juridiques liés à certains droits sur la problématique », a-t-il poursuivi.

Dans la mise en œuvre de ce partenariat, l’Acbef favorisera l’accès des jeunes à l’information et à l’éducation sexuelle intégrée, en organisant des sessions de formation, des forums. Elle prendra en charge les complications post-abortum, selon le président national de la structure, Julien Mbambi.


« La mise en place d’un comité de pilotage opérationnel impliquant les représentants des deux partenaires permettra d’assurer la planification stratégique et opérationnelle du projet, la validation des  documents techniques et financiers, la communication externe et le suivi-évaluation », a souligné ce dernier.

A travers ce partenariat, les deux associations entendent ainsi contribuer à la préservation du potentiel humain que représente la couche juvénile, qui a un rôle non négligeable dans le processus de développement du Congo, selon le président national de l’Acbef.


À LA UNE
Retour en haut