Politique › Institutions

Congo : réduction du salaire des ministres

La mesure a été prise par le président Denis Sassou Nguesso à l’occasion de la célébration des 58 ans d’indépendance du Congo Brazzaville.

Comme le recommande le FMI, le président Congolais a profité de la fête nationale pour commencer l’application des mesures visant à réduire le coût de vie de l’Etat. Ainsi, les premières victimes de cette nouvelle approche managériale sont les ministres de la république qui verront désormais leur salaire réduit de 10 pour cent.

Il est surtout question pour le gouvernement de montrer au peuple que l’exemple vient d’en haut. Rappelons que le Congo subit les foudres d’une sévère crise économique qui paralyse les entreprises qui totalisent pour certaines plusieurs mois de salaires impayés. En avril dernier, la mission du FMI dépêchée à Brazzaville avait conclu un accord avec le gouvernement sur le contour d’un programme de réformes.


« Les autorités devront entreprendre des réformes audacieuses et immédiates dans le domaine de la gouvernance pour traduire en action la rupture avec les politiques et pratiques du passé proclamée par le gouvernement », précisait alors le FMI, en indiquant notamment qu’une « participation forte de la société civile sera cruciale pour le succès des réformes de gouvernance ».

À LA UNE
Retour en haut