› Politique

Congo : les populations du Pool exigent du gouvernement les réparations

Outre le désarmement des ex-rebelles Ninjas qui est déjà en cours, les populations du Pool exigent à l’Etat des dommages pour le préjudice subi pendant la guerre.

Comme annoncé, la levée du mandat d’arrêt contre le pasteur Ntumi et ses proches a effectivement permis le début du désarmement des Ninjas. Selon Raphaël Loulendo, chef d’un quartier de Kinkala, chef-lieu du Pool, cette opération était non seulement attendue par les populations locales, mais par tout le Congo.

Toutefois, les populations déplacées du Pool ont clairement fait entendre leurs voix face à ce processus qui ne prend en compte que le problème des armes qui circulent. Pour elles, la question de leurs dédommagements devrait aussi préoccupé les autorités du gouvernement.

« Nous avons perdu. Quelle est la réparation pour ceux qui ont perdu leurs biens ou leurs familles ? C’est vrai nous avons retrouvé la paix. Mais, pour retrouver tout ce que nous avons perdu, ça sera une tâche très lourde. Si le gouvernement congolais pouvait faire un geste à tout le monde, non seulement à ceux qui ont combattu, mais aussi à toutes les populations du Département, ça serait vraiment enchanté », explique ainsi Raphaël Loulendo.


 

 

 


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 01.09.2020

A la découverte d’Oyo

Oyo est une ville de la République du Congo, située dans le département de la Cuvette, chef-lieu du district homonyme, située à plus de 400…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut