Politique › Actualité

Congo : le covid 19 au centre d’un échange entre Sénat et le gouvernement

Droits réservés.

La chambre haute du parlement conduite par son président Pierre Ngolo, a échangé ce 25 mars à Brazzaville avec le gouvernement sur la pandémie du coronavirus.

Le Sénat a exprimé des préoccupations liées au fonds sur le coronavirus alimenté par l’exécutif à hauteur d’un milliard cinq cents millions francs CFA, à la création d’un comité scientifique chargé de conseiller le gouvernement à la prise des décisions sur la pandémie.

Les membres de la chambre basse voudraient savoir si le gouvernement a mis en place ce comité composé de médecins, biologistes et épidémiologistes.

Les deux parties ont aussi parlé de la capacité du pays à dépister et détecter les cas suspects, de la situation actuelle des personnes mises en quarantaine, ainsi que des sujets contacts et des mesures d’accompagnement des structures commerciales dont les activités sont suspendues.

Le Sénat s’est en outre interrogé sur la prise en charge médicale, la qualité des équipements, la quantité du personnel soignant et les structures réquisitionnées pour traiter les personnes affectées par le virus. Il a également insisté sur l’approvisionnement en médicaments nécessaires et les équipements médicaux.

La chambre haute du parlement a relevé la non observation des mesures barrières recommandées par le gouvernement dans les marchés, les transports en communs, les lieux publics.


Prenant la parole, le Premier ministre, Clément Mouamba, a expliqué que le fonds mis en place s’inscrit dans la philosophie d’avoir assez de ressources pour lutter contre la pandémie. Celui-ci a déjà reçu 1,5 milliard de francs CFA, a-t-il ajouté.

« Ce fonds n’est qu’une première mise. Les évaluations que nous faisons aujourd’hui par rapport à la connaissance de la pandémie, de toutes les conséquences et de tous les partenaires concernés pour mieux traiter les questions qui se posent dépassent les 22 milliards de francs CFA », a précisé le Premier ministre.

Il faut a renchéri ce dernier, trouver les ressources additionnelles pour abonder ce fonds. A ce jour, 401 millions de francs CFA ont été affectés au ministère de la Santé dans le cadre de la lutte contre le Covid-19.

Selon la ministre de la santé, Jacqueline Lydia Mikolo, plus de 200 personnes ont été testées avec 4 cas confirmés. Ce chiffre a-t-elle indiqué risque d’accroître en attendant les résultats des 7 autres personnes qui ont développé les signes de la maladie. Tous les districts sanitaires du pays ont été renforcés dans le cadre de la surveillance épidémiologique.

La ministre de la Santé a, par ailleurs, informé que le pays réalise en moyenne 50 tests par jour et qu’en dehors du laboratoire national de santé publique basé à Brazzaville, le gouvernement est en train d’étudier les possibilités d’utiliser le laboratoire d’Oyo et d’élever le niveau du plateau technique des hôpitaux de Pointe-Noire.


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 23.06.2020

A la découverte des Chutes de la Loufoulakari

Les Chutes de la Loufoulakari sont des cascades situées dans le sud-ouest de la république du Congo, dans le département du Pool, à 75 km…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut