Société › Education

Congo-Kintélé : l’école inclusive équipée en énergie solaire

Droits réservés.
Le projet d’électrification solaire a été financé par la Mission évangélique Braille, partenaire de l’association « Viens et Vois » à plus de 33 millions francs CFA.

 

Le « Complexe scolaire Emmaüs », situé à Kintélé, dans le département du Pool, s’est doté, le 12 août, de la centrale solaire en vue d’assurer le bon fonctionnement du matériel de transcription et d’impression braille nécessaire à l’enseignement des élèves présentant un handicap visuel.

Il fait suite à la convention signée en juillet 2020 entre les deux partenaires et l’association des Ingénieurs et architectes solidaires (IAS) que dirige Bernard Béroud.

Le président de l’association IAS a présenté les caractéristiques de cette centrale solaire. En effet, poursuit-il, les travaux ont été réalisés dans les délais à la demande de la responsable du secteur coopération au développement de la Mission évangélique braille, Alexandrine Meunier.

La source renouvelable comprend soixante panneaux photovoltaïques de 290 Watts crête, une batterie de 48 volts avec une capacité de 1500 Ampères-heures et deux onduleurs-chargeurs solaires de 5 kilowatts alimentant deux phases de 230 volts.


« La centrale est entièrement automatique. La seule opération de maintenance est le nettoyage des panneaux solaires avec de l’eau et une tirette en caoutchouc quand la saleté s’y accumule. En période des pluies, l’inclinaison des panneaux provoque un auto-nettoyage », a expliqué Bernard Béroud, précisant que les équipements sont placés par orientation différentes afin de jouer le rôle de relais dans la reception d’énergie.

Le promoteur de cette école inclusive, également directeur général du Complexe Emmaüs, Emerson Massa, a souligné de son côté l’importance de la traversée de l’équateur au Congo dans son mot de circonstance.

Le Congo, poursuit-il, bénéficie d’environ 13 heures de rayons solaires sur 24 heures par jour. La construction de cette centrale électro-solaire permettra au Complexe Emmaüs d’exploiter les bienfaits du soleil. « Le bon fonctionnement du matériel de transcription et d’impression nécessite une alimentation électrique stable. L’acquisition de ce matériel en octobre prochain rendra le complexe autonome pour la production du matériel braille et fera de l’école un centre de ressource ainsi qu’ un modèle de référence pour les autres acteurs de l’éducation inclusive au Congo », a-t-il indiqué.

Par ailleurs, il a promis d’instruire le comité de gestion pour l’entretien régulier de l’ouvrage qui constitue un gage pour la valorisation de la ressource naturelle.


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 20.08.2021

Des rapides de Kintamo

A l’endroit où la rivière Djoué se jette dans le fleuve Congo dans le premier arrondissement (Makélékélé) de Brazzaville, on peut voir les rapides de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut