Sport › Autres sports

Congo-Judo : des militaires reçoivent des équipements

Me Ata Francis remet symboliquement des kimonos.

C’est un don de Me Francis Ata, candidat à la présidence de la Fédération congolaise de judo et disciplines associées (Fécojuda).

Dans le cadre de la poursuite de sa politique de vulgarisation et de l’accompagnement des différents clubs de la République du Congo, le candidat à la présidence de la Fédération congolaise de judo disciplines associées (Fecojuda), Me Francis Ata, a doté le 12 décembre certains militaires de Brazzaville des kimonos et ceintures.

Comme d’habitude, ce périple de distribution a commencé dans le deuxième arrondissement de Brazzaville Bacongo au camp de la milice où s’entraîne As gendarmerie karaté et disciplines associées jusqu’à Moungali dans l’enceinte du groupement mobile de la police, fief du judo club police, en passant par Poto-Poto notamment au stade Ornano auprès de Judo club Bataillon de sports. Partout, le constat était le même : sourire et désir de voir l’assemblée générale élective de la Fecojuda se tenir avant la fin de ce mois. Surtout, tous ont promis une victoire écrasante de Me Ata.

« Me Ata est un grand sportif et il est plein d’initiative. Le judo club la Police possède ses installations mais sans matériels, nous ne pouvons pas travailler.  Il faut apprécier sa volonté et ce geste de cœur puisqu’il pense à la collectivité », a reconnu le colonel Sébastien Amia, responsable du judo club la Police.


Le directeur technique de ce club, Me Ndinga a pour sa part, ajouté que ce geste est une façon pour le candidat de soutenir ses amis. « Le président de la République avait demandé dans son discours de fin d’année que le sport soit une réalité dans toutes les forces militaires de notre pays et avec ces genres de dons nous pourrons bien nous s’entrainer et garder la forme physique afin de traquer les bandits qui dérangent la population.  Nous sommes derrières lui  et sa victoire est totale »

Me Francis Ata, qui est également président de l’association sportive Tosa Obika, a demandé aux dirigeants des clubs bénéficiaires de prendre soin de ces kimonos et ceintures.

Pour lui, ce geste s’inscrit dans le cadre de la poursuite de sa politique de redynamisation et de vulgarisation du judo, puisque les clubs tenus par les civils dans les départements du Pool, de la Bouenza, du Niari, de la Cuvette-Ouest et de la Cuvette ont déjà bénéficié des kits de travail.


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 20.08.2021

Des rapides de Kintamo

A l’endroit où la rivière Djoué se jette dans le fleuve Congo dans le premier arrondissement (Makélékélé) de Brazzaville, on peut voir les rapides de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut