› Société

Congo : le haut commissariat des nations unies appelle à l’aide des réfugiés !

Le haut commissariat des nations unies a lancé une campagne en vue d’appeler à l’aide des réfugiés présents au Congo. L’objectif, les dissuader de poser les actes pouvant dégrader l’environnement.

Le haut commissariat des nations unies a réuni ce 25 mai les responsables locaux du Congo Brazzaville en vue de sensibiliser sur le traitement des réfugiés. Cadres du ministère de l‘Économie forestière, responsables administratifs locaux, communautés locales, associations de réfugiés ont été appelés à lutter contre la pauvreté aux sein de la communauté des réfugiés, afin de les dissuader des activités préjudiciables pour l’environnement.

« C’est important de prendre des mesures de façon à arrêter la déforestation qui avance rapidement dans ce district », a expliqué Assouan Gbesso, responsable des programmes au Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR). Il faut dire que l’état de promiscuité dans lequel vivent ces réfugiés leurs poussent à faire main basse sur les ressources naturelles dont leurs sites regorgent.


Ils abattent ainsi d’importantes quantités d’arbres, créant la déforestation à grande vitesse. Le district de Ngo par exemple qui abrite un grand nombre de réfugiés est déjà orphelin de sa luxuriante forêt. Le HCR a en effet promis à l’issue de cette formation d’accompagner les initiatives de préservation de l’environnement auprès des réfugiés. « En effet, les actions de reboisement, d’afforesterie qui permettront de stopper la déforestation et de contribuer à limiter la pauvreté seront soutenues par l’organisme », a précisé Assouan Gbesso.

 


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 12.10.2020

Le complexe sportif de la Concorde de Kintélé

Le complexe sportif de la Concorde de Kintélé est un centre olympique situé à Kintélé, dans la banlieue nord de Brazzaville. Inauguré par le président…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut