› Société

Congo : arrestation d’une femme pour tentative de trafic d’ivoire

En provenance d’une localité située dans la sous-préfecture de Pokola, la dame transportait un sac dans lequel étaient enfouis quatre pointes d’ivoire emballées dans un matelas couvert d’un drap.

Une femme a été arrêtéé à Ouesso, au nord du Congo, par les agents de la direction départementale de l’Economie forestière de la Sangha, en collaboration avec ceux du Fonds mondial pour la nature, pour tentative de trafic d’ivoire, a annoncé mardi la radio publique.

En provenance d’une localité située dans la sous-préfecture de Pokola, la dame transportait un sac dans lequel étaient enfouis quatre pointes d’ivoire emballées dans un matelas couvert d’un drap pour échapper à la vigilance des services de contrôle.

D’après les spécialistes de la conservation de la faune, quatre pointes d’ivoire équivalent à deux éléphants abattus. L’abattage des éléphants étant interdit par la loi congolaise de 1983, la présumée trafiquante d’ivoire devra donc répondre des faits pour lesquels elle est soupçonnée, devant les juges du tribunal de Ouesso.


Elle encourt une peine de cinq ans de prison ferme et une amende pouvant aller jusqu’à 5 millions FCFA, selon les dispositions de l’article 113 de la loi n°37-2008 sur la faune et des aires protégées du 28 novembre 2008.

Selon ses déclarations consignées dans le procès-verbal, les pointes d’ivoire qu’elle transportait appartiennent à un trafiquant reconnu par les services de conservation dans la zone. Elle s’apprêtait à les livrer à un client à Ouesso.


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 01.09.2020

A la découverte d’Oyo

Oyo est une ville de la République du Congo, située dans le département de la Cuvette, chef-lieu du district homonyme, située à plus de 400…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut