Eco et Business › L'Eco en +

Claude Wilfrid Etoka nommé président du Groupement du patronat de la francophonie

L’homme d’affaires congolais est désigné pour un mandat de quatre ans. Sa mission à la tête de l’organisation patronale consistera à étudier et élaborer, avec le concours d’autres grands managers d’entreprises du monde francophone, de nouvelles stratégies managériales plus efficientes en vue de favoriser l’éclosion des entreprises privées de cet espace.

Patron d’un groupe de renommée internationale dénommé SARDP-Oil, membre du club des traders pétroliers africains, Claude Wilfrid Etoka a été nommé, le 20 janvier dernier, à Paris en France, par les membres du Groupement du patronat de la francophonie (GPF). Cette organisation patronale réunit plusieurs chefs d’entreprises privées issues des pays francophones.

Durant son mandant, qui court jusqu’en 2022, l’homme d’affaires congolais devra travailler avec objectif, avec pour mission fondamentale d’imaginer et de mettre en place un meilleur management de gestion des entreprises, capable de booster le développement du secteur privé de l’espace francophone.

Emu par la confiance que lui ont fait ses collègues patrons d’entreprises, Claude Wilfrid Etoka se dit confiant. Il promet, par ailleurs, de travailler sans relâche, pour garantir le positionnement des entreprises privées de l’espace francophone dans l’économie mondiale.


« C’est un honneur pour moi de représenter notre organisation. Je remercie toutes les personnes qui ont fait le choix de me porter à la tête du GPF. Nous allons travailler afin de permettre à nos entreprises de confirmer leurs positions dans l’économie mondiale. Nous allons également continuer à se développer au niveau local », confiait l’heureux promu, dans les colonnes du journal « L’Œil d’Afrique ».

Manager bien connu dans le secteur privé africain, l’affairiste congolais dédie cette distinction à la jeunesse africaine, mais estime qu’elle s’inspirera de son parcours pour bâtir avec succès sa carrière professionnelle.

Rappelons qu’en mai 2015, en Côte d’Ivoire, le nouveau président du GPF avait reçu le prix du meilleur bâtisseur de l’économie africaine. Pour son leadership dans le continent, il a aussi bénéficié, en décembre 2016, à Bangui, en République Centrafricaine, d’une autre distinction de commandeur dans l’ordre national. Au plan national, Claude Wilfrid Etoka est le président directeur général de Eco-Oil Energie, une société privée de droit congolais, qui œuvre depuis quelques années dans l’agro-industrie.



À LA UNE
loading...
Retour en haut