› Non classé

Bac 2018 : 3000 faux candidats congolais débusqués

L’information a été lâchée ce 11 juin par le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation au cours d’une rencontre avec les futurs candidats.

Apres avoir sensibilisé les membres du jury le 6 juin dernier, Collinet Makosso a donné les dernières consignes aux élèves qui affrontent le Bac 2018. « Restez concentré, déterminé et croyez surtout en vous » a conseillé le ministre de l’enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation aux futurs candidats.

Dans sa longue interlocution au ton à la fois paternelle et musclée, Makosso a mis en garde les élèves contre toutes tentatives de fraude ou de tricherie durant le déroulement de l’examen. «Si on vous donne à traiter ce que vous avez appris durant ces derniers jours, appliquez-vous et donnez le meilleur de vous. Mais si on vous donne ce que vous n’avez malheureusement pas révisé, ne trichez pas ! Ce n’est pas la fin du monde. Évitez de tomber dans le piège des suspensions prévues par la loi

On apprend enfin dans ses propos que 3000 faux candidats ont d’ores et t déjà été démasqués avant le début de l’examen. Preuve que la brigade de contrôle aux examens veille aux grains, il en va de la crédibilité du secteur éducatif congolais, a précisé le ministre.


Pour rappel, les épreuves écrites du baccalauréat général débutent ce mercredi 13 juin sur tout le territoire national Congolais.

 

À LA UNE
Retour en haut