› Société

« Mon avenir politique je ne sais pas de quoi il sera fait »

Denis Christel Sassou Nguesso

C’est une déclaration de Denis Christel Sassou Nguesso, suite à de nombreuses rumeurs sur ses ambitions présidentielles.

Après la publication de son ouvrage intitulé « Ce que je crois » en mai dernier, les rumeurs sur l’ambition présidentielle de Denis Christel Sassou Nguesso sont de plus en plus ascendantes. Dans une interview qu’il a accordé à nos confrères de La Tribune Afrique, le fils du président actuel de la République du Congo, a affirmé qu’il ne présentera pas à la présidentielle de 2021. Il répondait à la question de savoir s’il sera candidat à la prochaine magistrature suprême. « Non, je ne suis pas candidat à l’élection présidentielle en 2021 ! Par ailleurs, mon ouvrage « Ce que je crois » n’est en rien un programme, mais plutôt l’opportunité pour moi de partager avec mes concitoyens ce que j’ai réalisé avec ma fondation à l’endroit des personnes issues des milieux les plus défavorisés en matière d’éducation et de santé. Pour mémoire, certains cadres de mon parti dans un passé récent ont écrit des ouvrages que personne n’a qualifiés étrangement de « programme électoral » ! Je pense simplement qu’il existe au sein de la majorité présidentielle et au PCT, certains acteurs politiques qui nourrissent des ambitions présidentielles et veulent se cacher derrière de fausses polémiques. Croyez-moi vous les verrez sortir du bois dans pas longtemps et je serais disposé, si vous le souhaitez, à refaire ce débat. », a-t-il répondu.

Fondateur de la fondation Perspectives d’Avenir, une plateforme où beaucoup y voient une machine au service de ses ambitions présidentielle.

« Je n’ai pas créé cette fondation dans le but de faire carrière, mais plutôt parce que mon empathie naturelle m’a toujours amené à me tourner vers les autres. Alors disons-le clairement, je n’ai jamais imaginé mon avenir politique à partir de cette structure. Cela étant, vous me donnez l’occasion de rappeler ce que sont nos actions et notre bilan : des vaccinations à grandes échelles, des campagnes communautaires de santé, des formations qualifiantes ou des bourses d’études pour des jeunes parmi les moins favorisés.


Concernant les ambitions présidentielles dont vous parlez, je mets au défi quiconque de se présenter devant moi et affirmer que je lui en ai déjà fait part. Cette rumeur est faite pour susciter des oppositions inutiles au sein de ma famille politique, ce qui n’apporte rien au débat démocratique. », a-t-il affirmé.

Pour Denis Christel Sassou Nguesso, le Congo a encore besoin de son père comme président de la république. « Je pense que le Congo ne peut se passer du Président Denis Sassou Nguesso comme candidat en 2021, pour des raisons qui sont nombreuses et c’est la raison pour laquelle je souhaite qu’il soit candidat en 2021 et je travaille d’ailleurs avec d’autres depuis quelques mois pour l’aider à être réélu en 2021. », déclare-t-il.


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 12.10.2020

Le complexe sportif de la Concorde de Kintélé

Le complexe sportif de la Concorde de Kintélé est un centre olympique situé à Kintélé, dans la banlieue nord de Brazzaville. Inauguré par le président…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut