International › APA

Afrique du Sud: les violences ont été planifiées (Ramaphosa)

Les scènes de violences et de pillages en Afrique du Sud ont été planifiées et fomentées par des personnes anonymes, selon le président Cyril Ramaphosa.« Les instigateurs de ce chaos avaient été identifiés et seraient bientôt arrêtés », a-t-il promis.

Cyril Ramaphosa s’exprimait ce vendredi 16 juillet 2021 lors d’une visite à Durban, dans le KwaZulu-Natal, afin d’évaluer l’impact des récentes violences et du déploiement des forces de sécurité, notamment 25.000 soldats.

« Il est tout à fait clair que tous ces incidents de troubles et de pillage ont été fomentés. Des personnes ont planifié et coordonné tout cela », a poursuivi M. Ramaphosa, estimant que les agents de sécurité du pays auraient pu mieux faire face aux violences et aux pillages qui ont entraîné l’arrestation de 1478 personnes et la mort de 117 autres dont 95 dans le seul KwaZulu-Natal.


Selon lui, ceux qui sont à l’origine du chaos seront poursuivis et que le gouvernement « ne laissera pas l’anarchie et la pagaille s’installer dans notre pays ».

Le Chef de l’Etat sud-africain a indiqué que de nombreuses entreprises sont fermées et que les gens font la queue pour obtenir des produits de première nécessité.


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 20.08.2021

Des rapides de Kintamo

A l’endroit où la rivière Djoué se jette dans le fleuve Congo dans le premier arrondissement (Makélékélé) de Brazzaville, on peut voir les rapides de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut