International › APA

Africa Green Lady 2021: 23 candidates en compétition en Côte d’Ivoire

Vingt-trois (23) candidates retenues pour la deuxième édition du concours vert « Africa Green Lady », présenteront le 31 juillet 2021 leur projet devant un jury à Divo, dans le centre-ouest ivoirien, à l’occasion de la Grande finale.

L’édition 2021 de Africa Green Lady est placée sous le parrainage du ministre ivoirien de l’Equipement et de l’Entretien Routier, Dr Amédé Koffi Kouakou, maire de Divo, une commune de la Région du Loh Djiboua.  

Divo accueille cette édition après celle d’Abidjan qui a connu un franc succès. Ce concours qui aura lieu au stade de la ville, mettra au prise ces 23 candidates présentées le 13 mars 2021, vise à  valoriser les projets féminins dans le domaine du développement durable.

 Les candidates défendront « leurs projets personnels devant le jury. (Et) pendant la phase de préparation, nous leur avons dit qu’il s’agit d’un concours de projets verts et non d’un concours pour parler « bon français », a dit Hyacinthe Moni, promoteur et président du Comité d’organisation de ce concours. 

« Donc, à chacune son style d’expression, à chacune sa méthode pour convaincre le jury et l’assistance ce soir-là », a ajouté M. Hyacinthe Moni, expliquant que « par projets verts l’on entend des actions, des idées, des réflexions allant dans le sens de la préservation de l’Environnement et de la promotion du développement durable ». 

Ces projets, relèvera-t-il, devront se baser sur les trois piliers du développement durable, à savoir : l’Economie, l’Ecologie/Environnement et le Social. Le projet retenu sera promu par le Programme Africa Green Lady.

Pour First Company Africa, structure intervenant dans le programme Africa Green Lady, cette initiative est « une contribution pour faire de la femme africaine un acteur essentiel dans la stratégie de sensibilisation et de conduite de projets dans le domaine de l’environnement et du développement durable ».  

Il s’inscrit dans la vision globale de la croissance de Madame Gro Harlem Brundtland, une activiste écologique, qui « focalise l’attention sur le rôle clé des femmes comme moteurs du progrès et des changements durables ».  


Le programme a également pour but de « faciliter le rapprochement, renforcer la paix sociale et participer à la sensibilisation du grand public sur les dangers qui menacent notre environnement », soutiennent les organisateurs.  

Il s’agit entre outre de créer une synergie de compréhension et d’action entre les femmes africaines et la société, afin de contribuer ensemble et durablement à l’avènement d’une société Vivable – Viable – et Equitable. 

La « Lady » aura pour mission entre autres, d’impulser des actions en faveur de l’environnement et du développement durable, de mener des actions sociales communautaires rurales et péri-urbaines et implanter  »Africa Green Team » dans les grandes villes du pays. 

Après les phases de sélection, de formation, de préparation et de pré-soutenance, les 23 candidates qui ont satisfait  aux critères par leurs motivations exceptionnelles, leurs disciplines particulières et leurs implications, prendront part à cette finale.   

La première édition qui a eu lieu en 2020, à Abidjan à Marcory, a rassemblé quatorze Abidjanaises-candidates. Le jury a désigné la capitaine des douanes Blé Emilie, porteuse du premier meilleur projet qui avait pour thème « mon arbre fruitier ». 

First Company Africa, à travers cette activité veut offrir une alternative dans les actions de protection de l’environnement, de promotion sociale et du développement.


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 20.08.2021

Des rapides de Kintamo

A l’endroit où la rivière Djoué se jette dans le fleuve Congo dans le premier arrondissement (Makélékélé) de Brazzaville, on peut voir les rapides de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut