Sport › Football

Quel pays d’Afrique ira le plus loin lors de la Coupe du Monde 2018 ?

Égypte, Maroc, Nigeria, Sénégal et Tunisie : qui ira le plus loin dans cette Coupe du Monde 2018 ? Conseils et pronostics pour cette CDM 2018.

Lors du tirage de la CDM 2018, les 32 nations qualifiées ont plus ou moins été bien loties. Désormais, elles savent toutes qui elles affronteront lors de la phase de poules. Les cinq nations africaines qualifiées n’auront pas toutes les mêmes chances au départ, incontestablement.

Coupe du Monde 2018 : Un petit point sur la situation

La CDM 2018, c’est 32 pays, des stars comme Messi et CR7 ayant l’habitude de briller en C1, 64 matchs, un mois de compétition et surtout des millions et des millions de personnes scrutant l’événement. Bref, le plus grand tournoi sportif 2018 à travers le monde avec un nombre impressionnant de pronostics pour cette Coupe du Monde 2018. La prochaine CDM en Russie, qui se déroulera du 14 juin au 15 juillet, promet un été de folie. Pour patienter, quelques retouches au niveau des horaires ont été effectuées afin de contenter les diffuseurs. Alors, qu’attendent les cinq équipes nationales africaines que sont la Tunisie, le Sénégal, le Nigeria, le Maroc et l’Égypte ?

Comment se sont qualifiées les sélections nationales africaines ?

Après de longs mois de qualifications pour le Mondial 2018, les cinq pays africains qui vont y participer sont enfin connus. Entre les mois de juin et juillet, ces différentes nations vont défendre leurs couleurs contre les plus grandes sélections nationales à travers le globe. Comment ont-elles réussi à se qualifier ?

  • Nigeria : Il s’agit pour cette nation d’une troisième qualification de suite. La sélection a été la première a se qualifier pour la CDM 2018 de foot. Ils ont réussi à décrocher leur place pour la Russie en battant les Zambiens sur le plus petit des scores 1-0 en octobre 2017. Sachez que le Nigeria dispute sa 6e phase de Mondial de son histoire. Fait encore plus remarquable, il s’agit de sa troisième édition de suite après 2010 et 2014.
  • Égypte : C’est une qualification historique puisque la nation africaine n’avait pas réussi à se qualifier depuis … 28 ans et l’édition 1990 ! Les Pharaons ont validé leur place pour cette Coupe du Monde 2018 via une victoire obtenue dans les derniers moments de sa confrontation face au Congo. C’est grâce à deux buts de son attaquant phare Mohamed Salah que la nation africaine a décroché son billet en Russie.
  • Sénégal : 16 ans après leur dernière qualification, le Sénégal a réussi à se qualifier pour la Russie. Le pays africain est la 3e nation après le Nigeria et L’Égypte à avoir décroché son billet. La nation africaine a obtenu le fameux sésame le 10 novembre 2017 en battant l’Afrique du Sud sur le score de 2 à 0. Ultra-réalistes, ils se sont imposés grâce à un Sadio Mané des grands jours, mais aussi au moyen d’une défense solide. Malgré le fait que le Sénégal ait grandement souffert face aux Bafana Bafana, l’essentiel a été préservé : cette seconde qualification à la CDM, après l’édition 2002 en Corée du Nord.
  • Tunisie : 12 ans après la dernière qualification, la Tunisie a elle aussi décroché la timbale avec un match nul et vierge 0-0 contre la Libye. Malgré un match plutôt faible, le pays africain fut ainsi le quatrième à décrocher sa qualification.
  • Maroc : Second pays du Maghreb qualifié, voici une autre qualification historique 20 ans après la dernière. Le Maroc a réussi dans son histoire à se qualifier à quatre reprises pour la CDM. Mexique 1970, Mexique 1986, États-Unis 1994 ainsi que l’inoubliable France 1998.

L’Égypte, une des meilleures chances africaines

Comme la coutume le veut, le pays organisateur de la CDM (dans ce cas la Russie) jouera le premier match de la compétition contre l’Arabie Saoudite. Pour le deuxième match, c’est donc l’Égypte qui aura l’honneur de le disputer. Les Pharaons auront fort à faire puisqu’ils joueront contre le favori du groupe A qui n’est autre que l’Uruguay, qui possède deux attaquants de classe mondial dans ses rangs que sont Edinson Cavani, surnommé « El Matador » et Luis Suarez « El Pistolero ». Puis, l’Égypte affrontera la Russie, dans un match s’annonçant déjà décisif. Les Pharaons devront donc être prêts dès le début du tournoi afin de remplir l’objectif de la qualification. Quant au dernier match de groupe, il se jouera face à l’Arabie saoudite et la mission est loin d’être accomplie. Voici le programme :

  • 1er match : Égypte – Uruguay se déroulant à Ekaterinbourg, le vendredi 15 juin
  • 2e match : Russie – Égypte se déroulant à Saint-Pétersbourg, le mardi 19 juin
  • 3e match : Arabie Saoudite – Égypte se déroulant à Volgograd, le lundi 25 juin

Le Maroc devra réaliser l’exploit

En tirant le groupe B, les Lions de l’Atlas comme on les surnomme ont su lors du tirage au sort, qu’ils avaient deux grosses équipes en face d’eux. En effet, le Maroc devra se frotter à deux grosses équipes que sont le Portugal (champion d’Europe en titre) ainsi qu’à l’Espagne qu’on ne présente plus, et qui voudra tout faire pour se racheter de sa Coupe du Monde 2014 au Brésil (éliminé en poules à la surprise générale). Or, le tirage au sort a quelque part été favorable a l’équipe africaine puisque le Maroc se frottera à l’Iran, nation ayant un niveau beaucoup moins élevé que les deux ogres européens de la poule. Si ce premier match se passe bien, les joueurs de Hervé Renard donneront sans aucun doute du fil à retordre aux Ibères. Voici le programme de la poule B de cette Coupe du Monde 2018 :

  • 1er match : Maroc – Iran à Saint-Pétersbourg. Le match se déroulera le vendredi 15 juin à 15h00.
  • 2e match : Portugal – Maroc à Moscou. Le match aura lieu le mercredi 20 juin à 12h00.
  • 3e match : Espagne – Maroc à Kaliningrad. La confrontation se déroulera le lundi 25 juin à 18h00.

Le Nigeria terminera contre Messi & cie

Pour la cinquième fois en six participations à la CDM, le Nigeria affrontera l’Argentine de Lionel Messi dans le groupe D. Or, le groupe des Super Eagles ne se frotteront qu’aux vice-champions du monde 2014 à la fin du mois de juin. Avant, le pays africain amené par Gernot Rohr commencera sa CDM face à la Croatie de Rakitic et Modric, puis jouera face à l’Islande. Voici le calendrier de la nation nigérienne :

  • 1er match : Croatie – Nigeria à Kaliningrad. Le match se déroulera le samedi 16 juin à 19h00.
  • 2e match : Nigeria – Islande à Volgograd. La confrontation aura lieu le vendredi 22 juin à 15h00.
  • 3e match : Nigeria – Argentine à Saint-Pétersbourg. La date du match ? Mardi 26 juin à 18h00.

La Tunisie aura fort à faire dès le début

Comme ses frères marocains, la Tunisie se frottera à deux gros clients européens dans le groupe G. Effectivement, les Aigles de Carthage devront jouer face à la Belgique et l’Angleterre. Le troisième match se disputera quant à lui contre une nation censée être inférieure : le Panama. Ainsi, l’ordre des matchs n’est pas vraiment à l’avantage des Tunisiens qui auraient sans aucun doute préféré affronter l’équipe américaine plus tôt afin de mettre en jeu sa qualification ensuite. Voici le calendrier :

  • 1er match : Tunisie – Angleterre à Volgograd, qui aura lieu le lundi 18 juin à 18h00 heure française.
  • 2e match : Belgique – Tunisie à Moscou, se déroulera le 23 juin à midi.
  • 3e match : Panama – Tunisie à Saransk, qui aura lieu pour sa part le jeudi 28 juin à 18h00 heure française.

Le Sénégal débutera par la Pologne

Bis repetita pour le Sénégal ? Les Lions du Sénégal ont participé en 2002 à leur première CDM. D’ailleurs, c’est un mauvais souvenir pour la France puisque les bleus avaient perdu à la surprise générale à l’époque. Aliou Cissé, joueur lors de cette première participation en Coupe du Monde, est désormais entraîneur de l’équipe nationale. Les footballeurs de l’équipe africaine débuteront par la Pologne de l’attaquant du Bayern Munich Robert Lewandowski. Ensuite, le Sénégal se frottera au Japon et à la Colombie. Tout est possible dans ce groupe H, un des plus équilibrés de cette compétition. Voici le calendrier du groupe :

  • 1er match : Pologne-Sénégal à Moscou. Match qui se déroulera le mardi 19 juin à 15h00 heure française.
  • 2e match : Japon-Sénégal à Ekaterinbourg, qui aura lieu le dimanche 24 juin à 15h00 heure française.
  • 3e match : Sénégal-Colombie à Samara, qui se déroulera le jeudi 28 juin à 14h00 heure française.

Au final, qui a la meilleure chance ?

Pour rappel, le tirage au sort de la Coupe du Monde 2018 s’est déroulé à Moscou il y a quelques semaines. Pour les cinq pays d’Afrique de la compétition, c’est sans aucun doute le Sénégal qui s’en est le mieux sorti. L’Égypte et le Nigeria auront pour leurs parts une carte à jouer tandis que le tournoi s’annonce plus compliqué pour la Tunisie et le Maroc.

Le meilleur coup à jouer est donc pour le Sénégal. Effectivement, les Lions de la Teranga, comme on les surnomme, sont placés dans le groupe H. Ce dernier est certainement un des plus homogènes de la compétition. En effet, la Pologne, le Japon ainsi que la Colombie ne sont ni des favoris ni des outsiders de la compétition.

Pour l’Égypte, c’est un peu plus compliqué avec notamment la présence du pays hôte, mais elle aura de quoi gêner ses concurrents, en évoluant en contre. L’Uruguay est moins fort que par le passé et l’Arabie Saoudite est une des nations les plus faibles de la Coupe du Monde. Ainsi, le groupe est vraiment abordable. Ayant atteint la finale de la dernière CAN, elle pourra notamment compter sur l’attaquant phare de Liverpool Mohamed Salah.

Pour le Nigeria de Gernot Rohr, c’est un peu la même chose que pour l’Égypte. Impressionnants lors des qualifications, la nation africain possède des arguments techniques et athlétiques majeurs. Ainsi, la seconde place est plus que possible. Enfin, attention à ne pas enterrer trop rapidement le Maroc et la Tunisie malgré des groupes très compliqués.

À LA UNE
Retour en haut