› Société

L’Afrique centrale valide la « Feuille de route de Brazzaville »

Les pays de la sous-région Afrique centrale viennent de se dote d’un document de gestion de la foresterie participative. C’était au cours d’un atelier qui s’est tenu le vendredi 01 juin à Brazzaville.

Vendredi 01 juin, au cours d’un atelier à Brazzaville, les représentants des pays de la sous-région Afrique centrale, se sont dotés d’un document stratégique. C’était dans le cadre de la tenue de l’atelier sous-régional de validation de la Feuille de route pour une foresterie participative plus efficace. Appelé « Feuille de route de Brazzaville », le document sera finalisé avant sa présentation prochaine aux ministres des pays concernés.

Rosalie Matondo, ministre congolaise de l’Economie forestière, a été choisi comme ambassadrice de la « Feuille de route de Brazzaville ».  Le document sera dévoilé à la réunion des Partenaires du Bassin du Congo (PFBC) et à la session des forêts et des faunes sauvages de l’Afrique. D’ou la nécessité pour les participants à ne ménager aucun effort dans la mise en œuvre des conclusions et recommandations adoptées durant les travaux.


Pour l’ambassadrice de la feuille de route de Brazzaville : « Nous devons faire des populations locales les acteurs de la gestion durable des forêts, pour que la pauvreté soit éradiquée au sein des communautés et prétendre à l’équilibre des écosystèmes ».

Pendant les assisses, les participants ont relevé la nécessité pour leurs pays de faire des résolutions adoptées, une référence en matière de gouvernance de la foresterie participative



À LA UNE
loading...
Retour en haut