Politique › Justice

La société civile sénégalaise va porter plainte contre le gouvernement congolais !

Le représentant de la société civile sénégalaise a annoncé dans une déclaration qu’il va porter plainte au gouvernement congolais pour non-assistance de personnes en danger.

La mort de Mansour Nalla Bâ, ce sénégalais originaire de Ourossogui assassiné au Congo Brazzaville dans les conditions atroces n’arrête pas de faire parler. Maître Moussa Bokar Tchiam, le représentant de la société civile sénégalaise a poussé son ras-le-bol et promet des poursuites contre le gouvernement congolais.

« Trop, c’est trop. Nous sommes vraiment révoltés. Il est vraiment temps que nos autorités prennent les dispositions nécessaires pour que les Sénégalais qui se trouvent à l’étranger soient protégés » a-t’il dans un premier temps balancé avant de prendre en charge le gouvernement congolais qu’il annonce vouloir poursuivre.


« C’est la goutte d’eau qui a débordé le vase ! Nous allons porter plainte à l’Etat congolaise ! En tant que partie civile, nous allons porter plainte pour non-assistance de personnes en danger. C’est inadmissible, intolérables que nos ressortissants soient traités ainsi au Congo Brazzaville, chaque mois un meurtre ! » A menacé celui qui est par ailleurs maire de Ourossogui.

Il conclut : « Il appartient au gouvernement congolais, de prendre toutes les dispositions pour assurer la sécurité et la sauvegarde des biens et des personnes étrangères sur leurs territoires. » Pour rappel, Mansour Nalla Bâ, le sénegalais assassiné travaillait dans une boulangerie au Congo avant sa mort. Il avait 36 ans et était marié.


À LA UNE
Retour en haut