Culture › Musique

Congo : le « sombre » avenir des artistes

Droits réservés.

En république du Congo, aucune organisation n’est mise sur pieds pour prendre en charge les cotisations et la protection sociale des artistes.

Dieudonné Sambadio est mort mercredi 03 juin 2020, des suites d’une longue maladie. Il avait été admis au centre hospitalier universitaire de Brazzaville (CHU) le 16 mai. L’on se souvient que cet artiste avait lancé un cri de détresse pendant sa maladie, ou il demandait de l’aide.


Le décès de Dieudonné Sambadio dans une telle précarité soulève une fois de plus ici, un certain nombre de problème. Notamment la nécessité d’instituer un Statut d’Artiste au Congo et bien sûr la mise en place d’un organisme qui prendra en charge les cotisations et la protection sociale des artistes auteurs et des artistes créateurs. L’affiliation à cet organisme devra dans ce cas être obligatoire. Il faudra aussi définir la cotisation de l’artiste, l’apport de l’Etat (subvention) et celui du Bureau National des droits d’auteur.


Bon plan
Publié le 12.08.2020

Les Chutes de la Loufoulakari

Les Chutes de la Loufoulakari sont des cascades situées dans le sud-ouest de la république du Congo, dans le département du Pool, à 75 km…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut