Société › Faits divers

Le Commissariat de Police de Louvakou s’est effondré à cause d’une pluie diluvienne

La même pluie torrentielle a causé la mort d’au moins quatre personnes dans le village Les Bandas, près de Louvakou, sans oublier d’énormes dégâts matériels, notamment des bâtiments cassés et plusieurs maisons inondées.

Le bâtiment qui abrite le Commissariat de police de la ville de Louvakou (sud) s’est effondré à cause d’une pluie diluvienne qui s’est abattue sur la ville dans la nuit du samedi à dimanche.

La même pluie torrentielle a causé la mort d’au moins quatre personnes dans le village Les Bandas, près de Louvakou, sans oublier d’énormes dégâts matériels, notamment des bâtiments cassés et plusieurs maisons inondées.

Les sinistrés sont aux abois. Le moral dans les chaussettes, ils ne savent plus à quel saint se vouer.


La ville de Louvakou qui tisse le mauvais coton en ce moment, n’a pas suffisamment d’argent pour voler à leur secours.

La ville, de 5 000 habitants, constitue un centre important de l’Église Évangélique du Congo. Les activités agro-pastorales y constituent l’occupation principale de la population.



À LA UNE
loading...
Retour en haut