Eco et Business › L'Eco en +

Brazzaville : hausse des prix des produits de première nécessité

Les cartons de cuisses de poulet et des côtes de porc sont passés, par exemple, de 6500 à 11500 F CFA puis de 9500 à 16000 F CFA respectivement.

Les congolais ne savent pas où mettre la tête. La flambée des prix des produits de première nécessité est le sujet dans tous les points de rencontre. Les plus touchés sont les familles modestes. La flambée des prix du ciment et la valse des étiquettes sur les produits alimentaires pénalisent d’abord cette catégorie de personnes. L’on se souvient que le président de la République Denis Sassou N’Guesso s’est posé en défenseur du pouvoir d’achat.

Le coût du carton de poisson salé est passé de 25 000FCFA à 34 000FCFA.

Depuis quelques semaines, le sac de ciment qui, était vendu à 2 500F est passé à 4 500 FCFA, soit plus de quatre-vingt mille francs CFA la tonne. Un fait constaté autant à Brazzaville qu’à Pointe-Noire.


Les propriétaires des dépôts indexent le point de péage récemment inauguré dans la partie nord de Brazzaville.

Cette flambée serait due aux nouvelles règlementations des changes et des paiements prises par la Banque centrale.



À LA UNE
loading...
Retour en haut