Société › Education

Rentrée scolaire : quarante-neuf établissements privés à fermer en 2019

La décision a été prise lors de la première session ordinaire de la commission nationale d’agrément de l’enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation.

Anatole Collinet Makosso a tenu les 19 et 20 septembre à Brazzaville une session ordinaire en vue d’attribuer les agréments aux établissements primaire et secondaire. Selon les premières résolutions de la commission nationale d’agrément, sur les 813 écoles ayant sollicité l’agrément provisoire, 49 sont à fermer, tandis que 342 ont été provisoirement agréées et 333 sont ajournées.

Dans la ville de Pointe Noire, sur 461 écoles postulantes, 221 ont reçu l’agrément provisoire pour tous les cycles ; 165 sont ajournées et 32 sont à fermer pour tous les cycles ; 44 ont des cycles soit agréés provisoirement, soit ajournés, soit fermés. A Brazzaville, sur 260 établissements qui ont sollicité l’agrément, 74 l’ont reçu provisoirement pour tous les cycles, 130 ont été déclarés ajournés pour tous les cycles ; 12 sont à fermés ; 44 ont des cycles soit agréés provisoirement, soit ajournés, soit à fermer.


« Les établissements à fermer, quant à eux, sont tenus d’étudier la possibilité avec les parents d’élèves de réorienter leurs élèves vers d’autres écoles publiques ou privées de leur choix, en fonction de la carte scolaire. Toutefois, pour ne pas perturber la scolarité des élèves inscrits au titre de l’année scolaire 2018-2019, les établissements sont exceptionnellement autorisés à dispenser les enseignements jusqu’au 30 juin 2019, date de fermeture définitive et sans appel », indique le communiqué final de la session.



À LA UNE
loading...
Retour en haut