International › AFP

Afghanistan: au moins huit civils tués dans une frappe aérienne

Au moins huit civils, dont un enfant, ont été tués vendredi par une frappe aérienne dans l’Est de l’Afghanistan alors qu’ils se trouvaient dans un pick-up, ont annoncé samedi des responsables et des proches des victimes.

« Une frappe aérienne a eu lieu dans le district de Sorkhrod dans le Nangarhar », a déclaré Ataullah Khogyani, porte-parole du gouverneur de cette province, ajoutant que « l’attaque ciblait des militants talibans qui voulaient établir des checkpoints sur la route, mais malheureusement des civils ont été atteints ».

L’incident est survenu au lendemain de l’annonce par le chef du Pentagone, Mark Esper, d’une trêve partielle d’une semaine en Afghanistan, dans le cadre des négociations menées avec les talibans en vue d’un retrait des forces américaines du pays. M. Esper n’a cependant pas précisé quand cette période de « réduction de la violence » débuterait.

L’identité de l’auteur de cette attaque n’est pas encore connue, mais les forces américaines et afghanes sont les seules capables de procéder à des frappes aériennes dans le pays.

« Nous sommes au courant de l’accusation et nous renseignons sur l’incident », a dit à l’AFP un porte-parole des forces américaines. Le ministère afghan de la Défense a lancé une enquête selon l’un de ses porte-parole.

Selon Talib Khan, un proche des victimes, celles-ci rentraient chez elles après un pique-nique lorsque leur pick-up a été frappé, tuant tous ceux à bord.


« Mes trois fils ont été tués », a dit Shah Mir, 70 ans, à l’AFP. « J’ai une douzaine de petits-enfants, je ne sais pas comment les élever. »

Les civils afghans sont régulièrement victimes d’opérations armées terrestres ou aériennes entre forces gouvernementales et insurgés.

Fin décembre, la mission de l’ONU en Afghanistan (Manua) a estimé que le conflit afghan avait fait plus de 100.000 victimes civiles – tués et blessés – en 10 ans.

Au premier semestre 2019, les frappes aériennes ont, pour la première fois, tué davantage de civils que les attaques des insurgés, selon la mission onusienne.


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 01.09.2020

A la découverte d’Oyo

Oyo est une ville de la République du Congo, située dans le département de la Cuvette, chef-lieu du district homonyme, située à plus de 400…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut