International › APA

Une vingtaine d’entreprises japonaises examinent le climat de l’investissement en Égypte

Pas d'image

La ministre égyptienne de l’investissement et de la coopération internationale, Mme Sahar Nasr a tenu, mardi au Caire, une réunion avec 25 entreprises japonaises en présence de l’ambassadeur du Japon en Egypte Masaki Noki, et des membres du Conseil économique égypto-japonais, du représentant de l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) et du Directeur du Bureau japonais du commerce extérieur au Caire.Par Mohamed Fayed

Lors de cette réunion, les participants se sont félicités de l’amélioration du climat de l’investissement en Égypte et des mesures législatives prises par le ministère de l’Investissement et de la Coopération internationale, qui encouragent les entreprises à injecter de nouveaux investissements en Égypte au cours de la période à venir.

A cette occasion, la ministre égyptienne a annoncé l’existence d’une coordination avec toutes les agences gouvernementales égyptiennes afin de renforcer la coopération économique avec la partie japonaise, notamment en termes de stimulation des investissements, appelant les entreprises nippones à investir davantage en Egypte.

 Pour rappel, les investissements japonais en Égypte ont augmenté ces dernières années pour atteindre près de 74,3% au cours de l’exercice 2017/2018, soit 162,1 millions de dollars, contre 93 millions de dollars en 2016/2017.

Pour sa part, l’Ambassadeur du Japon au Caire, Masaki Noki, a relevé que l’Egypte offre de grandes opportunités d’investissement en Égypte, invitant les entreprises japonaises à se lancer dans de nouveaux investissements en Égypte.

Il a fait savoir que la 7ème Conférence de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD 7), prévue en août prochain sera consacrée à l’éxamen du climat des affaires et de l’investissement en Afrique, en présence d’un grand nombre d’hommes d’affaires égyptiens, africains et japonais.


Lors de cette réunion, les participants se sont félicités de l’amélioration du climat de l’investissement en Égypte et des mesures législatives prises par le ministère de l’Investissement et de la Coopération internationale, qui encouragent les entreprises à injecter de nouveaux investissements en Égypte au cours de la période à venir.

A cette occasion, la ministre égyptienne a annoncé l’existence d’une coordination avec toutes les agences gouvernementales égyptiennes afin de renforcer la coopération économique avec la partie japonaise, notamment en termes de stimulation des investissements, appelant les entreprises nippones à investir davantage en Egypte.

 Pour rappel, les investissements japonais en Égypte ont augmenté ces dernières années pour atteindre près de 74,3% au cours de l’exercice 2017/2018, soit 162,1 millions de dollars, contre 93 millions de dollars en 2016/2017.

Pour sa part, l’Ambassadeur du Japon au Caire, Masaki Noki, a relevé que l’Egypte offre de grandes opportunités d’investissement en Égypte, invitant les entreprises japonaises à se lancer dans de nouveaux investissements en Égypte.

Il a fait savoir que la 7ème Conférence de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD 7), prévue en août prochain sera consacrée à l’examen du climat des affaires et de l’investissement en Afrique, en présence d’un grand nombre d’hommes d’affaires égyptiens, africains et japonais.



Zapping Actu International
À LA UNE
Retour en haut