International › APA

Une université et un institut polytechnique ivoiriens décrochent des prix internationaux

Les établissements universitaires publics ivoiriens, l’Institut national polytechnique Houphouët-Boigny (INP-HB) et Nangui Abrogoua, ont respectivement décroché les 2è et le 3è prix de « Nestlé R&D Innovation Challenge Afrique Subsaharienne », décernés mercredi.Le projet Moayé de l’INP-HB a remporté le 2è Prix, tandis que le projet Winners de l’Université Nangui Abrogoua, a décroché le 3è Prix. Ces projets étaient portés par deux groupes d’étudiants de ces universités publiques.

Leurs travaux ont été sélectionnés le 03 septembre 2019 dernier, après la présentation de leurs différents projets à la direction du groupe Nestlé. Ces deux universités ont reçu ce 4 décembre 2019 à Abidjan les prix d’une valeur de 5 000 francs suisses pour le 2è prix et 1 000 francs suisses pour le 3è prix.

Nestlé Côte d’Ivoire a remis ces chèques aux lauréats de l’édition 2019. En mai 2019, le groupe Nestlé a lancé le R&D Innovation challenge en Afrique subsaharienne dans le cadre de ses efforts pour stimuler des solutions innovantes dans quatre domaines.

Ces domaines concernent la nutrition accessible à tous, des emballages respectueux de l’environnement, des solutions durables tenant compte des modes de transport et de culture des plants de cacao ainsi que des nouveaux mécanismes de commercialisation de produits.

Le programme a mis l’accent sur les universités et les start-ups en Côte d’Ivoire, au Ghana, au Kenya, au Nigeria, au Sénégal et en Afrique du Sud.

Huit mois après, Nestlé récompense les trois meilleurs lauréats des projets, catégorie Université. Le 1er prix a été décerné à l’Université Gaston Berger de St Louis, Sénégal, le deuxième prix à l’INP-HB et le troisième prix à l’Université Nangui Abrogoua de Côte d’Ivoire.


Sélectionnés parmi plusieurs dossiers de quatre grandes universités d’Afrique, leurs projets ont été évalués comme les plus prometteurs par le panel de direction du groupe Nestlé par rapport à l’innovation en terme de solutions durables aux mécanismes de transport et culture des plants de cacao pour l’INPHB, et solutions d’emballage respectueuses de l’environnement, pour le projet de l’Université Nangui Abrogoua.

Outre le prix reçu, les deux lauréats intégreront, pour une durée de six mois, le nouvel accélérateur R&D de Nestlé pour l’Afrique subsaharienne, situé au Centre R&D Nestlé à Abidjan afin de parfaire leurs recherches.

Selon Joëlle Abega-Oyouomi, directrice du Centre de Recherche et Développement (R&D) Nestlé à Abidjan, « l’écosystème de l’innovation en Afrique subsaharienne est riche en énergie créatrice et forte de par la diversité des idées entrepreneuriales. Cependant, il n’y a pas assez d’infrastructures pour tester et valider de nouvelles idées, ce qui limite l’accès à un marché plus large ».

Elle a souligné que « l’expertise scientifique et technologique de Nestlé en matière de R&D contribuera en apportant une plateforme permettant de proposer des innovations adaptées aux besoins et préférences des consommateurs africains ».



À LA UNE
loading...
Retour en haut