International › AFP

Un serpent met des parlementaires nigérians en fuite

Pas d'image

Un serpent est tombé du toit sur des législateurs réunis dans un Parlement régional du sud-ouest du Nigeria, forçant les députés à quitter précipitemment les lieux pour ne plus vouloir y remettre les pieds avant une sécurisation des locaux, a raconté vendredi le porte-parole de l’institution.

« Nous étions sur le point d’entrer en séance pleinière quand un gros serpent est sorti de la chambre. Cela a perturbé notre réunion et nous avons dû quitter les lieux en toute hâte », a déclaré le porte-parole du Parlement de l’Etat d’Ondo, Olugbenga Omole.

Il a précisé que le reptile était tombé jeudi du toit à l’intérieur de la chambre et n’avait blessé personne avant d’être tué.

Selon le porte-parole, l’incident trouve son origine dans la décrépitude des locaux et le manque d’argent pour leur entretien.


« Cette chambre n’offre plus la sécurité nécessaire au travail législatif et c’est pourquoi nous avons décidé d’ajourner nos réunions sine die. La chambre va se mettre en vacances parlementaires pour une durée indéterminée », a-t-il affirmé.

Il a ajouté que les députés allaient rencontrer le gouverneur de l’Etat d’Ondo, Rotimi Akeredolu, et exiger qu’il prenne les mesures nécessaires. La chambre ne se réunira pas tant que les locaux n’auront pas été l’objet d’une fumigation complète, a-t-il souligné.


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 28.05.2020

Les Chutes de la Loufoulakari

Les Chutes de la Loufoulakari sont des cascades situées dans le sud-ouest de la république du Congo, dans le département du Pool, à 75 km…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut