International › AFP

Un corps découvert après la disparition d’une jeune Franco-Irlandaise en Malaisie

Pas d'image

Après d’intenses recherches dans la jungle malaisienne, un corps a été découvert mardi près du site où a disparu depuis dix jours Nora Quoirin, une jeune Franco-Irlandaise, et reste à identifier.

Il pourrait s’agir du corps de Nora, selon le Lucie Blackman Trust, organisation caritative britannique spécialisée dans l’aide aux familles de Britanniques disparus à l’étranger.

« Pour l’heure, nous ne pouvons pas confirmer qu’il s’agit de Nora. Toutefois, cela semble tristement probable. Des vérifications sont en cours pour confirmer l’identité et les causes de la mort », a assuré l’organisation dans un communiqué.

Nora Quoirin, âgée de 15 ans et souffrant d’un léger handicap mental, a disparu dans la nuit du 3 au 4 août, alors qu’elle venait d’arriver, avec sa famille vivant à Londres, pour des vacances dans le complexe hôtelier Dusun Resort. Ce complexe est situé à 70 km environ au sud de Kuala Lumpur, en lisière de la jungle, près de Seremban, la capitale de l’Etat de Negeri Sembilan. Une fenêtre avait été retrouvée ouverte dans le pavillon où résidait la famille.

Le chef de la police de l’Etat de Negeri Sembilan, Mohamad Mat Yusop, a déclaré à la presse que « le corps d’une femme blanche » avait été retrouvé juste avant 14H00 (06H00 GMT), après une information communiquée par un civil aux autorités. Le corps n’a pas encore été identifié, a-t-il souligné.

« Il a été découvert à deux kilomètres de Dusun Resort où elle résidait. Le corps est intact », a-t-il ajouté.

Après les informations sur la découverte d’un corps, des véhicules de police ont été vus en train de rapidement gagner une zone plantée de palmiers à huile et d’arbres fruitiers, non loin du complexe hôtelier. Un périmètre de sécurité a été installé autour de cette zone.

– « Rester prudent » –


Les proches de la jeune fille ont évoqué l’hypothèse d’un enlèvement, déclarant à l’AFP qu’elle n’était « absolument pas » habituée à fuguer. Mais la police locale a traité l’affaire comme une disparition inquiétante tout en assurant ne pas exclure d’autres pistes.

En France, le grand-père de Nora, Sylvain Quoirin, a déclaré à l’AFP vouloir « rester prudent » après l’annonce de la découverte d’un corps. « On ne sait pas. On a trouvé un corps. Pour l’instant, c’est tout. On reste prudent et dans l’espoir », a-t-il dit.

Il a néanmoins estimé « qu’il paraît absurde » que l’adolescente marche sur une telle distance entre l’hôtel et le lieu où a été retrouvé le corps: « Quand on connaît Nora, ce n’est pas possible ».

S’il est confirmé qu’il s’agit du corps de Nora, cela deviendra donc « une enquête criminelle », a prédit M. Quoirin.

Plus de 350 personnes ont été mobilisées pour participer aux recherches dans la jungle voisine de Dusun Resort, avec le soutien d’hélicoptères, de drones, de chiens et de plongeurs. La voix de sa mère a été diffusée par mégaphone et des chamans ont pratiqué lundi des rituels pour tenter de localiser l’adolescente.

La police a examiné des empreintes digitales sur la fenêtre laissée ouverte ainsi que des témoignages de villageois qui auraient entendu un camion tôt le matin de la disparition de la jeune fille. Les polices de Grande-Bretagne, d’Irlande et de France ont apporté leur soutien aux recherches.

La famille avait offert lundi une récompense de 50.000 ringgit (11.900 dollars), financée par une entreprise de Belfast, pour toute information. La mère irlandaise et le père français de l’adolescente ont également remercié les équipes de recherches.


À LA UNE
Retour en haut