International › APA

Présidentielle 2020 : « Il n’y aura pas d’exclusion y compris ADO » (Ouattara)

Le chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara, a déclaré samedi à Yamoussoukro qu’« il n’y aura pas d’exclusion » à l’élection présidentielle de 2020 y compris lui, lors d’une cérémonie d’hommage à feu Félix Houphouët-Boigny, le premier président de la Côte d’Ivoire.M. Ouattara a tenu ces propos après qu’une grande foule, composée de milliers de personnes, réunie à la mythique Place Jean Paul II de Yamoussoukro, lui a demandé au terme d’un discours de briguer un troisième mandat à la tête du pays.

« Si vous me demandez de faire un 3e mandat (…) on en reparlera », a dit M. Ouattara hésitant à se prononcer avant de se lâcher : « je veux rassurer les candidats, les uns et les autres, qu’il n’y aura pas d’exclusion de qui que ce soit y compris ADO (Alassane Ouattara)». 

« Si ADO décide d’aller de l’avant, il n’y aura pas d’exclusion,  personne ne sera exclu. Je voudrais vous remercier pour votre confiance », a-t-il poursuivi tout en rassurant qu’en ce qui concerne l’élection présidentielle de 2020 « tout se passera bien » contrairement à celle de 2010.

Ce 26e anniversaire du décès de Félix Houphouët-Boigny a un cachet particulier. Il a été marqué par plusieurs manifestations du 6 au 7 décembre 2019 à Yamoussoukro, dont une exposition photos,  une soirée d’hommage, des prières à la basilique et à la grande mosquée, puis un géant meeting.

Le président Ouattara a salué une mobilisation « inédite » des enfants d’Houphouët-Boigny sur ses terres natales. Il a dit qu’ il mettra tout en œuvre pour pérenniser l’œuvre ainsi que la pensée d’Houphouët-Boigny, et les militants pouvaient compter sur lui.


A la tête du Parti unifié Rhdp  (Rassemblement des Houphouetistes pour la démocratie et la paix), la coalition au pouvoir, M. Ouattara veut poursuivre la philosophie de Houphouët-Boigny, son « maître politique » pour le renforcement de la paix et le rassemblement des fils et filles de Côte d’Ivoire. 

Pour M. Ouattara, Houphouët-Boigny qui a porté le pays à son indépendance et posé les fonds baptismaux de son développement, était « une école de la vie, un visionnaire ». Pour ce faire, tous ceux qui se considèrent Houphouetistes devraient être au Rhdp, « la maison d’Houphouët ». 

Un débat est mené par la classe politique ivoirienne sur la Constitution de 2016 qui consacre deux mandats présidentiels. Pour l’opposition, M. Ouattara ne peut briguer un 3e mandat en raison du principe de continuité de l’Etat, or le pouvoir estime que le pays est sous une nouvelle République. 

Le 19 octobre 2019, le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci, opposition), fondé par Houphouët-Boigny, a tenu un meeting à son hommage à cette même Place, Jean Paul II. Ce samedi, son parti avec à sa tête Henri Konan Bédié, a observé un temps de recueillement à la Cathédrale Saint Paul d’Abidjan-Plateau.  



À LA UNE
loading...
Retour en haut