International › APA

Politique, grève et distinction alimentent la Une des quotidiens burkinabè

Les quotidiens burkinabè parvenus à APA ce vendredi matin commentent la grève des agents du ministère de l’Agriculture et la distinction de l’ex-président Michel Kafando, sans oublier la conférence de presse donnée la veille par l’Alliance des partis de la majorité présidentielle (APMP).«L’APMP au CFOP (Chef de file de l’opposition politique, Ndlr): De Lion, Zeph (Zéphirin Diabré) se transforme en caméléon», arbore en manchette le quotidien privé Le Pays.

Aujourd’hui au Faso, autre quotidien privé, abonde dans le même sens quand il affiche : «La majorité répond au CFOP : +Zeph joue au caméléon pour accéder au pouvoir».

Selon ce journal, la majorité présidentielle au Burkina Faso, regroupée au sein de l’Alliance des partis de la majorité présidentielle (APMP), a donné sa lecture de la situation politique nationale, hier jeudi à Ouagadougou, lors d’un point de presse.

«Au nombre des points évoqués avec les journalistes, figure en bonne place la délocalisation de certains conseils des ministres», rapporte Aujourd’hui au Faso.

Et d’ajouter qu’à ce sujet, le 1er vice-président de l’APMP, Vincent Dabilgou, a expliqué que cette délocalisation de certains conseils des ministres constitue une application de la démocratie participative prônée par le président du Faso.

C’est à juste titre que Sidwaya mentionne en guise de titre : «Conseil des ministres délocalisé : les partis de la majorité solidaires du gouvernement»

Pendant ce temps, Le Quotidien reprend en Une ces propos de Vincent Dabilgou : «Le président Kaboré sera clairement réélu sur la base de son bilan politique».


Le même journal privé consacre sa manchette à la grève de 48 heures du Syndicat national des travailleurs de l’agriculture (SYNTRAG) dont le secrétaire général, André Richard Der Somé prévient : «Si rien n’est fait, le syndicat prévoit une grève d’envergure nationale le 6 juin».

Le Pays revient sur la remise d’une œuvre d’art honorifique à l’ex-président Michel Kafando, pour ses  efforts à un retour à une vie constitutionnelle normale.

Il affiche : «Transition politique au Burkina Faso : les mérites de Michel Kafando reconnus», là où Aujourd’hui au Faso titre : «Présidence de la Transition : Une œuvre d’art pour perpétuer la +résistance+ de M’Ba Michel (surnom de Michel Kafando)».

De son côté, le quotidien national Sidwaya relate que «pour avoir réussi à organiser les élections couplées présidentielle/législatives du 29 novembre 2015, malgré les nombreux incidents de nature à saper le processus de la Transition, la nation burkinabè est reconnaissante au président de la Transition, Michel Kafando».

Le confrère précise que dans la soirée du jeudi 17 mai 2018, le président Kafando a reçu les honneurs des autorités politiques et coutumières, à travers une cérémonie de remise d’une œuvre d’art.

À LA UNE
Retour en haut