International › APA

Politique, gouvernance et diplomatie au menu de la presse congolaise

Les quotidiens congolais parvenus mardi à APA traitent d’une diversité de sujets allant de la réaction de l’opposition sur les élections, de la bonne gouvernance et du voyage officiel du président Denis Sassou N’Guesso en France.Epanza Makita relaie les propos du chef de file de l’opposition congolaise, Pascal Tsaty Mabiala, accusant notamment « Sassou N’Guesso de subir le diktat de son parti, le Parti congolais du travail (PCT), qui lui enjoint d’abandonner la lutte contre les antivaleurs ».

Le journal fait également écho de la lutte « destructive » au sein de la majorité présidentielle au sujet de la présidence du secrétariat du PCT entre Pierre Ngolo et Christel Sassou N’Guesso dit Kiki, fils du président et sérieux prétendant.

La Semaine Africaine parle pour sa part du chef de file de l’opposition, Tsaty Mabiala, qui au cours d’une conférence de presse animée le 28 août dernier, s’est prononcé sur les préparatifs du dialogue politique. Il souligne que ces préparatifs ne passent pas « par des séminaires bidons » comme cela se fait actuellement, notant en outre les errements de la vie politique et économique au Congo.

Dans les colonnes du Patriote, il se demande « où va le Congo », faisant focus sur les déclarations de la présidente de la Fédération de l’opposition, Claundine Munari. Au cours d’une conférence samedi dernier, cette dernière a appelé à la libération des prisonniers politiques que sont Jean Marie Michel Mokoko et André Okombi Sallissa. Soulignant qu’il « n’est jamais trop tard pour bien faire », elle invite « à l’unité nationale qui est le prix à payer pour construire le pays ».


Toujours sur le volet politique, Le Patriote indique que le coordonnateur par intérim des partis républicains (COPAR), Chris Antoine Walembaud, « dénonce l’omerta du gouvernement sur les questions essentielles, notamment la gouvernance électorale, l’impact de la crise économique que traverse le pays sur les populations…. ».

Sur l’agenda diplomatique, Epanza Makita annonce que le président Denis Sassou N’Guesso effectue une visite de quatre jours en France (Paris), à partir de ce mardi 3 septembre, et sera reçu à l’Elysée par son homologue français Emmanuel Macron.

Les dépêches de Brazzaville annoncent pour leur part la redynamisation de la coopération sino-congolaise, avec la venue d’une nouvelle équipe médicale chinoise dans un hôpital de Brazzaville.



À LA UNE
loading...
Retour en haut