International › APA

Politique, football et nécrologie au menu de la presse ivoirienne

Pas d'image

Les journaux quotidiens ivoiriens parus, vendredi, sur l’ensemble du territoire national offrent un menu diversifié allant de la politique à la nécrologie en passant par le sport.Après sa rencontre avec Macron, Ouattara « jette l’éponge pour 2020 », barre en Une Le Temps avant de donner les raisons de cette capitulation du numéro 1 ivoirien. « Voici son cheval pour 2020, croit ensuite savoir ce journal », là où LG Infos embouche une trompette différente en révélant qu’ « en difficulté face à ses anciens alliés, Soro négocie un rapprochement avec Gbagbo ».

Pour étayer ses propos, ce journal propose donc un retour sur ce « deal » vieux de huit ans qui « a foiré ».   

 L’alliance Gbagbo-Bédié « ne peut pas marcher » non plus, relève de son côté et explique «sans faux fuyant » dans les colonnes de L’Expression, l’ex-ministre et cadre du Rassemblement des Houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP, coalition au pouvoir), Albert Flindé.

Son de cloche différent pour Le Nouveau Réveil qui s’intéresse pour sa part à l’ancien maire du Plateau Noël Akossi Bendjo. « Condamnation et confiscation des biens de l’ex-maire du Plateau : les avocats de Bendjo ripostent », rapporte, ce journal proche du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA ; ex-allié de la coalition au pouvoir).

« Un communiqué de conseil des ministres n’a pas vocation à qualifier les faits (…) Bendjo n’a eu droit ni à un traitement administratif régulier ni à un procès équitable », poursuit ce quotidien en citant le conseil juridique de M. Bendjo.

Ce qui fait dire à L’Inter que les avocats de Bendjo dénoncent des manquements de la justice ivoirienne contre leur client et prévoient des actions.

La presse ivoirienne jette également un œil du côté de Suez en Egypte où les Eléphants footballeurs ont croisé le fer, hier soir, avec l’équipe nationale de l’Algérie. « CAN 2019 : l’aventure égyptienne s’arrête pour les Eléphants de Côte d’Ivoire », coupe court Le Nouveau Réveil.


« Fin de compétition après une défaite aux tirs au but face à l’Algérie, les Eléphants jouent bien mais perdent. Les supporteurs fiers », souligne L’Intelligent d’Abidjan, quand le quotidien spécialisé Super Sport pense que malgré la belle performance, les poulains de Kamara Ibrahim ont simplement manqué d’un « vrai tueur » dans leur équipe.

En page nécrologie, les tabloïds ivoiriens reviennent sur le décès de l’ancien ministre Mel Eg Theodore.  « Deuil : Mel Theodore dort à jamais », titre à ce propos le journal gouvernemental Fraternité Matin.

« UDCY : Mel Theodore décédé », précise Le Jour Plus à côté de Le Nouveau Réveil qui croit savoir ce qui a emporté l’ancien ministre ivoirien de la Ville et de la salubrité.

Le Sursaut se propose quant à lui de partager l’héritage politique laissé par le président fondateur de l’UDCY et ex-maire PDCI de Cocody.

Le quotidien gouvernemental Fraternité Matin n’oublie pas quant à lui d’ouvrir une lucarne sur la 21è session de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) dont la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement se tient aujourd’hui à Abidjan.


À LA UNE
Retour en haut