International › APA

Politique, économie et calamités font la Une de la presse congolaise

Les journaux congolais parvenus mardi à APA traitent de plusieurs sujets allant de la politique aux calamités en passant par l’économie.« La fédération de l’opposition congolaise (FOC) est favorable à l’organisation d’un dialogue national inclusif », écrit le Patriote avant de mentionner dans ses colonnes cette affirmation du porte- parole de cette plateforme de l’opposition, Charles Zacharie Bowao : « le dialogue a toujours été la solution salvatrice pour un pays ».

Partant de là, il a appelé à « un sursaut patriotique, au dépassement de soi, au ressaisissement et à la mise en avant de l’intérêt général, en boudant la lenteur qu’accusent les concertations préliminaires dans la mise en place de la commission préparatoire mixte et consensuelle » devant piloter les concertations entre acteurs politiques.

Le quotidien Les dépêches de Brazzaville annonce ainsi la venue au Congo du vice-président de l’Assemblée nationale chinoise :« A la tête d’une délégation comprenant entre autres des parlementaires de son pays, Ji Bingxuan arrivera au Congo le 11 décembre ».

L’annonce a été faite par l’Ambassadeur de Chine au Congo Ma Fulin qui a fait savoir que durant cette visite « la partie chinoise va lancer le projet de la route de la soie qui se fera dans le cadre du renforcement de la coopération entre les deux pays pour l’amélioration du bien- être du peuple ».

La Semaine Africaine relaie le décret présidentiel qui reconduit Philippe Mvouo à la tête du Conseil supérieur de la liberté de communication (CSLC) pour un troisième mandat en violation des textes qui régissent l’institution de régulation des médias qui n’autorisent que deux mandats.


La Semaine africaine se fait, par ailleurs, l’écho du sinistre des quartiers de Brazzaville après les pluies diluviennes qui se sont abattues ces derniers jours dans la capitale politique congolaise.

Nos confrères, tout en déplorant le sable qui a envahi des maisons dans certains quartiers et la dégradation des voiries urbaines qui empêche la circulation des véhicule, fustigent les autorités qui restent sans réaction devant cette situation.

De son côté Sel-piment relaie les inquiétudes des populations du département du pool devant la prolifération des armes dans cette contrée du pays et accuse le pouvoir de laisser pourrir la situation en vue de ne pas avoir à organiser l’élection présidentielle de 2021 dans cette partie du pays.



À LA UNE
loading...
Retour en haut