International › APA

Mali : G5 Sahel et sécurité au menu de la presse

Le sommet du G5 Sahel tenu mardi à Niamey et la sécurité dans la zone sahélienne, sont à la Une de la presse quotidienne malienne de ce mercredi.« G5 Sahel : Le président nigérien au commandes, » titre l’Essor ajoutant que « le chef de l’Etat du Niger, Mahamadou Issoufou, aura notamment pour mission la poursuite de l’installation effective de la force conjointe du G5 Sahel forte de 5000 hommes.

Le quotidien l’Indépendant rapporte des propos du nouveau président en exercice du G5 Sahel, Mahamadou issoufou, assurant que ‘’la communauté internationale, dont les graves décisions sur la Libye ont eu des conséquences désastreuses sur nos pays, doit faire preuve de plus de solidarité vis-à-vis du Sahel. »

Sur le plan sécuritaire l’Indépendant nous apprend qu’une « opération de ratissage de Barkhane dans la région de Ménaka : 8 terroristes abattus, 12 autres appréhendés.» Barkhane n’est autre que la force française de lutte anti-terroriste au Mali et au Sahel. Le journal montre une photo des « corps sans vie de terroristes abattus. »

Le quotidien Le Républicain s’intéresse à un autre aspect sécuritaire. C’est ainsi que le journal titre : « Sécurité et Protection Civile : Quatre grands axes pour renforcer la confiance entre les forces de sécurité et la population civile ».

« Le ministère de la Sécurité et de la Protection Civile a procédé, le mardi 6 février 2018, à la présentation de son plan cadre pour l’amélioration du lien de confiance entre les forces de sécurité et la population civile au Centre Maeva Palace. Elaboré en partenariat avec l’Union Européenne, ce plan d’action, comportant quatre grands axes principaux, contribuera à renforcer le climat de confiance entre les deux acteurs susmentionnés. » écrit le journal.


Dans un autre chapitre le quotidien Le Pays dévoile les « Images du viol collectif qui circule sur les réseaux sociaux : L’ONG Wildaf-Mali promet 1 million de FCFA à quiconque donnera des informations fiables. » Il s’agit de la vidéo qui a fait le tour des réseaux sociaux au Mali et qui a créé l’émoi général.

Terminons sur un fait divers similaire avec l’Indicateur du renouveau. Le journal écrit : « Yirimadio-Zerni (Bamako) : A 63 ans, il a tenté de violer une fillette de 3 ans. »

Sur le déroulement de cette tentative de viol, le journal écrit : « Les faits se sont déroulés dans la journée de lundi dans le quartier de Yirimadio-Zerny.

Une fillette de trois ans a poursuivi le nommé Moussa jusque dans la cour de la mosquée. Sur le lieu-dit, le vieux a pris la main de la fillette pour entrer dans les toilettes. Un jeune élève, tiqué par un tel comportement inhabituel, a décidé d’en savoir davantage. Il a vu le vieil homme déshabiller la petite fille et s’approcher d’elle. Le doute n’était plus permis sur les mauvaises intentions de Moussa. Mais pour ne pas être taxé d’affabulateur, l’élève est monté sur un mur pour filmer la scène avant d’alerter des passants. »


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 23.06.2020

A la découverte des Chutes de la Loufoulakari

Les Chutes de la Loufoulakari sont des cascades situées dans le sud-ouest de la république du Congo, dans le département du Pool, à 75 km…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut