International › APA

L’ex-président de la Fecafoot suspendu à vie de toute activité footballistique

Pas d'image

La commission d’éthique de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) a suspendu à vie de toute activité liée à cette discipline l’ancien chef de l’exécutif, Tombi à Roko, accusé de diverses malversations.Selon le communiqué de la Fecafoot, il est reproché à M. Roko l’octroi de crédits non remboursés et autres avantages indus aux membres de son comité exécutif, la mise à disposition de fonds aux personnels et à certains individus sans justificatifs, de gestion cafouilleuse de projets de construction de stades dans quatre localités du pays.

Condamné à payer une amende de 10 millions FCfa dans un délai de 6 mois à compter du 1er juillet 2019, Tombi à Roko est par ailleurs accusé de conflit d’intérêts et d’avoir transformé un don de 6000 ballons, offerts par l’équipementier allemand Puma, en achat de ballons d’un montant de 79 millions FCfa.

Le nouveau bureau exécutif fédéral est en outre invité à engager des poursuites judiciaires contre lui, au même titre que 4 membres de son bureau exécutif.


Élu en septembre 2015, le bureau exécutif qu’il présidait fut révoqué en août 2017 par la Fédération internationale de football association (Fifa), qui mit en place un comité de normalisation qui avait déjà décelé un trou financier de plus de 1 milliard FCfa. En janvier dernier, l’instance fédérale croulait sous une dette estimée à 1,480 milliard FCfa héritée de l’ère Tombi, avec à la clé des prestations fictives, commandées par son équipe


À LA UNE
Retour en haut