International › APA

Les politiques appelés à éviter de «faire des élections des machines à tuer»

Les hommes politiques ivoiriens ont été appelés à éviter de « faire des élections des machines à tuer », à moins d’un an de l’élection présidentielle.Cet appel a été lancé par la ministre de la Solidarité, de la cohésion sociale et de la lutte contre la pauvreté, Professeur Mariatou Koné. « Evitons de faire des élections des machines à tuer, des machines qui retardent notre marche vers le progrès, le bien-être individuel et collectif.» a-t-elle lancé dimanche à l’occasion de l’inauguration des centres polyvalents de Béoumi et de Marabadiassa dans le Centre-nord du pays.

« Tournons ensemble, maintenant et définitivement, dos à la violence en maîtrisant nos colères et frustrations », a ajouté Mme Koné dont les propos ont été transmis à APA, lundi.

Ces centres ont été entièrement financés et équipés par  le Fonds national de solidarité (FNS) et s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre du plan de réparation des préjudices communautaires suite aux différentes crises survenues en Côte d’Ivoire.


Cette action du gouvernement, a rappelé la ministre Mariatou Koné, vise à souder définitivement le tissu social qui a été mis en mal à Béoumi en mai dernier par un conflit communautaire. La Côte d’Ivoire organise en octobre 2020 un scrutin présidentiel qui cristallise déjà tous les regards.



À LA UNE
loading...
Retour en haut