International › APA

Le gouverneur du District d’Abidjan plaide devant la Banque mondiale pour le financement des logements

Le gouverneur du District d’Abidjan, Beugré Mambé, lors de la rencontre de la plateforme des villes durables, tenue récemment, à Sao Paulo, au Brésil, a plaidé devant la Banque mondiale pour participer au financement du secteur du logement en Côte d’Ivoire.Le directeur de la Pratique mondiale pour le social, l’urbain, le rural et la résilience de la Banque mondiale, M. Sameh Wahba, a assuré de la disponibilité de son institution à « soutenir et participer au financement du secteur du logement en Côte d’Ivoire pour servir de modèle dans la sous-région », rapporte une note d’information du District transmise, mercredi à APA. 

Dans son plaidoyer, le gouverneur du District d’Abidjan Robert Beugré Mambé a invité la Banque mondiale à reprendre le financement de l’habitat et du logement social en Côte d’Ivoire. Son argument corroborant la vision de la banque, a rencontré l’adhésion de cette institution de Breton Woods.

M. Mambé était notamment invité par la Banque mondiale à partager ses expériences sur deux thématiques importantes, à savoir l’adaptation au changement climatique et la promotion d’un logement social au profit des populations les plus faibles.

Ingénieur général en génie civil, le gouverneur du District d’Abidjan, a présenté des solutions innovantes, dans deux panels de haut niveau. Il  a souhaité, à cet effet, que le district autonome d’Abidjan, en porte le leadership pour que cela serve de modèle dans la sous-région.

En marge des assises de la plateforme des villes durables, le gouverneur Mambé, a, dans l’objectif de réactiver la coopération avec le Brésil, notamment l’Etat de Sao Paulo qui compte près de 29 millions d’habitants, présenté les opportunités qu’offrent le District d’Abidjan. 

Dans ce contexte, il a échangé avec le gouvernorat, la mairie et des hommes d’affaires brésiliens, qui se sont dit « très enthousiastes » d’investir dans les domaines de la culture, de l’agriculture, du commerce et de l’industrie.


Ces autorités ont proposé au gouverneur Mambé, dans l’optique de rapprocher la Côte d’Ivoire et le Brésil, d’ « appuyer, dans l’immédiat, l’ouverture d’une ligne aérienne entre les villes de Recife et d’Abidjan », indique un document.

Elles envisagent en outre d’organiser, très prochainement, une mission parlementaire à Abidjan, tout invitant les autorités ivoiriennes à prendre part à la journée de la conscience noire qui se tiendra à Sao Paulo  le 20 novembre 2019.

Quant aux hommes d’Affaires brésiliens, ils se sont dits disposés à effectuer une mission de prospection économique à Abidjan, la capitale économique ivoirienne, pour s’imprégner des possibilités d’investissements dans tous les domaines.

La  plateforme des villes durables regroupe 24 villes issues de 11 Etats. Assistée par plusieurs organisations Internationales, elle comprend trois villes africaines, Abidjan, Dakar et Johannesburg. Son objectif est de  promouvoir une approche intégrée de la planification, du financement et du développement urbain.



À LA UNE
loading...
Retour en haut