International › APA

L’affaire des «94 milliards» à nouveau la Une des quotidiens sénégalais

Les quotidiens sénégalais parvenus vendredi à APA traitent pour l’essentiel de la sortie de Ousmane Sonko sur l’affaire dite des « 94 milliards » après son audition, hier, par le doyen des juges, Samba Fall.« Le juge ouvre le dossier », barre à sa Une Le Quotidien avant de faire ces précisions : « Ousmane Sonko a été entendu, hier à 17 heures, par le doyen des juges du Tribunal de grande instance de Dakar. Une audition qui fait suite à sa plainte avec constitution de partie civile dans l’affaire dite des 94 milliards relative au titre foncier 1451/R ».

« Sonko révèle et menace », affiche Walf Quotidien qui a en outre recueilli cette réaction du  leader du parti Pastef/Lesz Patriotes : « Ce n’est pas un dossier politique, mais un dossier judiciaire, ce n’est pas un dossier sans aucune épaisseur. Leur procédure politicienne qu’ils envisagent de faire à l’assemblée nationale n’a plus sa raison d’être. Qu’ils viennent au tribunal parce que si quelqu’un se sent diffamé, il saisit la justice. Donc l’Assemblée nationale n’a rien à faire dans cette affaire de 94 milliards ».

L’Assemblée nationale va en effet procéder à l’audition du rapport de la Commission d’enquête parlementaire relative au titre foncier 1451/R, opposant Ousmane Sonko et l’ancien directeur des Domaines Mamour Diallo.

L’ancien candidat à la présidentielle de février dernier accuse M. Diallo d’avoir détourné 94 milliards de francs CFA lorsqu’il gérait un dossier lié à un titre foncier, relatif à un vieux contentieux au sujet d’un terrain appartenant à des familles de la communauté léboue expropriées par l’Etat pour cause d’utilité publique.

« Sonko persiste et signe » et « maintient ses accusations de détournement » dans cette affaire foncière, alors même que ce dossier sera au menu de la plénière de l’Assemblée nationale prévue ce vendredi, informe Sud Quotidien.


« Sonko retient son souffle », titre le même journal, selon lequel cette affaire devrait « connaitre un nouveau développement » avec la séance prévue à l’Assemblée.

Cela pousse le quotidien L’AS à arborer cette titraille : « Mamour Diallo-Ousmane Sonko et les 94 milliards : les derniers pièces du puzzle ». Selon le même journal, « Les Patriotes (sont) prêts à donner leur vie (pour défendre leur leader) » parce qu’ils sont « convaincus que l’Etat veut liquider politiquement Sonko ».

Sous le titre « Rebondissement dans l’affaire des 94 milliards », Vox Populi revient sur cette même actualité et soutient que « Le leader de PASTEF/Les Patriotes ne semble pas être ébranlé par ce qui va se passer, aujourd’hui, à l’Assemblée nationale, avec la plénière sur l’affaire dite des 94 milliards de francs CFA. Il parle de +théâtre+ (…) ».

Après son audition, « le leader de PASTEF a filé directement vers le siège de son parti. Devant ses militants, il a encore défié le régime dans l’affaire des 94 milliards FCFA », écrit L’Observateur non sans reprendre cette déclaration de Ousmane Sonko : « Si le juge m’appelle demain, il aura un classeur plein de preuves ».



À LA UNE
loading...
Retour en haut