International › APA

La Russie soutient les efforts égyptiens en matière de lutte contre le terrorisme

Pas d'image

La Russie soutient les efforts déployés par l’Egypte en matière de lutte contre le terrorisme et est déterminé à poursuivre sa coopération et sa concertation avec le Caire aux niveaux des organes et institutions en charge de la question du terrorisme, a affirmé le ministre russe des Affaires étrangères, Serguei Lavrov.Lors de sa rencontre, vendredi au Caire, avec le Président égyptien, Abdelfattah Al-Sissi, le chef de la diplomatie russe a exprimé la détermination de son pays à intensifier sa coopération avec l’Egypte pour lutter contre le fléau du terrorisme.

Cette rencontre a permis aux deux parties de discuter de nombre de sujets se rapportant à la coopération égypto-russe, des développements de la situation en Libye, de la question palestinienne et au développement de l’Afrique, rapporte l’Ambassadeur Bassam Radi, porte-parole de la Présidence égyptienne.

Au niveau des relations bilatérales, le Président égyptien a souligné la détermination de son pays à consolider le partenariat avec la Russie dans les domaines économique, commercial et industriel, ce qui s’est traduit par la réalisation de plusieurs projets structurants, notamment celui de la centrale nucléaire de Dabaa, la zone industrielle russe dans l’axe du canal de Suez et la coopération dans le développement du système ferroviaire.Le Président a également évoqué la reprise du trafic aérien entre les villes russes et celles de Charm el-Cheikh et de Hurghada.

Dans le contexte de la coopération tripartite sur le continent africain, les entretiens ont porté sur les possibilités de coopération entre les deux pays à la lumière de la présidence égyptienne actuelle de l’Union africaine (UA) et de l’invitation de la Russie à tenir le Sommet afro-russe en octobre prochain, précédé du Forum des entreprises afro-russes. Le Président Al-Sissi a rappelé les priorités de la présidence égyptienne à l’égard de l’Afrique, notamment en ce qui concerne le développement des infrastructures sur le continent africain et la réalisation de l’intégration régionale et de la complémentarité économique à la faveur de la mise en œuvre des objectifs de l’Agenda 2063.

Au sujet de la question palestinienne, le Président égyptien a affirmé la position constante du Caire en faveur de la solution de deux États selon la référence internationale, en tant que meilleure solution pour parvenir à instaurer la paix et la sécurité dans la région du Moyen-Orient, considérant la question palestinienne comme la question centrale dans la région voire même dans le monde.


S’agissant de la situation en Libye, le Président égyptien a souligné la nécessité d’une action urgente et des efforts concertés de la communauté internationale pour mettre un terme à la détérioration de la situation dans ce pays, sachant que le facteur temps revêt une importance cruciale pour lutter contre la prolifération des organisations extrémistes.

Il a également exprimé la volonté de l’Egypte de poursuivre ses efforts et sa coordination avec la Russie pour parvenir à un règlement politique de la situation en Syrie en vue de contourner la menace d’éléments terroristes et d’empêcher leur transfert dans d’autres régions.

Le ministre russe des Affaires étrangères a déclaré que son pays apprécie les efforts consentis par l’Égypte sur l’ensemble des questions régionales, souhaitant y trouver des solutions politiques, ce qui contribuerait à rétablir la sécurité et la stabilité dans la région du Moyen-Orient.


À LA UNE
Retour en haut