International › APA

La RD Congo a les moyens d’organiser ses élections (Kabila)

La République Démocratique du Congo a suffisamment d’argent lui permettant d’organiser ses élections, a affirmé lundi à Kinshasa, le président Joseph Kabila.« Nous avons de l’argent pour organiser nos élections », a déclaré le président Joseph Kabila.

Il s’exprimait au cours d’une audience avec les députés de la majorité présidentielle et de son allié, le Parti lumumbiste unifié (PALU).

« Toutes les propositions d’aide qui nous sont faites ne sont que des pièges », a poursuivi le chef de l’Etat congolais, estimant que le « financement des élections est une question de souveraineté nationale ».

Le président Kabila a également évoqué la question de la double nationalité qui touche l’opposant Moïse Katumbi, candidat déclaré à la prochaine présidentielle, pour dire qu’il a le devoir de défendre la Constitution.

« Pour tous ceux qui pensent qu’il faut introduire la double nationalité en RD Congo, ils n’ont qu’à changer la Constitution », a dit Joseph Kabila.


A propos de la conférence des donateurs à Genève sur la crise humanitaire en RD Congo, il a regretté que son pays n’ait pas été consulté ni sur la date ni sur les termes de référence de cette levée des fonds.

Ce faisant, il a rejeté les données chiffrées fournies par l’ONU et d’autres organisations sur la crise humanitaire en RD Congo, avant d’annoncer que son gouvernement travaille à la réinsertion de ses déplacés internes.

« C’est pourquoi, 100 millions de dollars américains vont être débloqués sur 18 mois pour répondre à cette crise humanitaire », a promis M. Kabila, s’engageant à rétablir la sécurité dans tous les « points chauds » du pays, à savoir le Nord et le Sud-Kivu, le Maniema et l’Ituri.

En ce qui concerne particulièrement l’Ituri, le président congolais a noté une évolution positive de la situation marquée par le retour de quelque 60 mille déplacés qui s’étaient réfugiés en Ouganda.

À LA UNE
Retour en haut