International › APA

La presse en ligne burkinabè à fond sur le 5e anniversaire de l’insurrection populaire

Les journaux en ligne burkinabé commentent largement l’actualité nationale relative au cinquième anniversaire de l’insurrection populaire commémoré, la veille à Ouagadougou et d’autres localités du pays.«An 5 de l’insurrection populaire: le président du Faso invite +tous les fils et les filles du Burkina Faso, à rester unis et solidaires+», titre Fasozine.com qui publie un message du président du Faso, Roch Marc Kaboré, à l’occasion du 5e anniversaire de l’insurrection populaire.

Pour sa part, Burkina24.com relate que ce jeudi 31 octobre 2019, le Balai citoyen (mouvement de la société civile) a organisé un panel sur le 5e anniversaire de l’insurrection populaire sous le thème: «An 5 de l’insurrection populaire, les aspirations au changement et le devoir de redevabilité des autorités: bilan et perspectives».

Le confrère ajoute que l’un des panélistes, le Pr Luc Marius Ibriga, a déclaré que «cinq ans après, le bilan de l’insurrection est positif» car, poursuit-il, «le Burkina Faso a réussi une prouesse que d’autres peuples veulent et tentent de réaliser».

Pendant ce temps, Lefaso.net cite le préside Roch Marc Christian Kaboré qui dit que «l’insurrection populaire au Burkina est une victoire du peuple contre le non-respect des engagements constitutionnels».


Quant à Wakatséra.com, il rapporte que cinq ans après l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 au Burkina, les parents des victimes continuent de réclamer justice pour leurs proches décédés lors du soulèvement populaire contre la modification de l’article 37 de la Constitution.

A ce propos, Burkina24.com reprend, en guise de titre, les propos du porte-parole des parents de victimes qui, à l’issue de la cérémonie d’hommage aux martyrs, a menacé: «Nous ne voulons plus revenir ici l’année prochaine sans que tous les dossiers ne soient liquidés».



À LA UNE
loading...
Retour en haut