International › APA

La Première dame du Burundi s’enquiert des programmes de protection sociale en Egypte

Pas d'image

La première dame du Burundi Denise Bucum Nkurunziza, en visite officielle au Caire, s’est enquise, jeudi, des programmes de protection sociale en Egypte.Par Mohamed Fayed

Lors de cette visite, la ministre égyptienne de la solidarité sociale, Mme Ghada Wali a présenté un exposé sur les efforts déployés pour soutenir et autonomiser les femmes égyptiennes dans les domaines économique, social et politique.

Au niveau économique, la ministre a souligné l’intérêt croissant du pays pour la mise en place de petites et micro entreprises en vue d’une couverture financière: le pourcentage de femmes détenant un compte bancaire est passé à 27% en 2017, contre seulement 9% en 2014.


Elle a également mis l’accent sur le programme de soutien monétaire conditionnel, mis en œuvre par le ministère depuis 2015, avec un nombre total de bénéficiaires estimés à 2 millions et 735 000 femmes, un soutien annuel de 14,7 milliards de livres (1 dollar = 16,7 Livres égyptiennes) ainsi que le programme visant à réduire la croissance démographique et le programme du 1.000e jour de l’enfant outre les centres de prise en charge et de protection des femmes maltraitées.

La première dame du Burundi s’est, auparavant, enquise du programme national de protection des enfants sans abri, où elle s’est informée de l’expérience de l’Égypte et des mécanismes mis en place pour lutter contre ce phénomène, ainsi que des ateliers sur l’artisanat, le développement des compétences, le théâtre et la bibliothèque.



Zapping Actu International
À LA UNE
Retour en haut