International › AFP

La France va augmenter de 15% sa contribution à la lutte contre le sida, le paludisme et la tuberculose

Emmanuel Macron a annoncé jeudi à Lyon une augmentation de 15% de la contribution de la France au Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, en ligne avec celle des autres grands pays.

« La France sera au rendez-vous avec une augmentation de 15% » de sa contribution, a déclaré le chef de l’Etat français, qui devrait annoncer en début d’après-midi le total des ressources disponibles pour le Fonds pour les trois prochaines années.

La contribution actuelle de la France s’élève à 1,08 milliard de dollars en trois ans.

L’objectif affiché est de rassembler 14 milliards de dollars.

« Je ne laisserai personne sortir de cette pièce ou quitter Lyon tant que les 14 milliards n’auront pas été obtenus. Et donc tout à l’heure, nous les aurons! « , a lancé M. Macron en appelant les 700 délégués à « harceler (leurs) capitales », pour obtenir un surcroît de financement.


Rompant avec la tradition diplomatique, M. Macron a cité plusieurs pays qui pourraient faire plus pour atteindre la somme visée: le Japon, la Norvège, Australie, Emirats arabes unis, Arabie saoudite et Qatar. M. Macron a aussi appelé le président de la Fifa Gianni Infantino pour qu’elle « soit avec nous ».

« Dans les trois heures qui viennent, on doit atteindre les 14 milliards. Vous l’avez compris la pression est maximale », a reconnu le président français.

« Cette mobilisation ne peut pas se faire aux dépens de nos autres engagements », a par ailleurs indiqué M. Macron en promettant que la France verserait 85 millions d’euros par an sur trois ans à Unitaid, l’organisation chargée d’acheter des médicaments pour les pays les plus pauvres.



À LA UNE
loading...
Retour en haut