International › APA

La France mobilise 300 millions d’euros pour divers projets en RDC

Pas d'image

La France va financer la feuille de route du nouveau partenariat avec la RD Congo à hauteur de 300 millions d’euros qui seront affectés en priorité aux secteurs de l’éducation, de la santé et de la sécurité, a annoncé lundi le ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean Yves Le Drian, à l’issue de ses entretiens avec le président Félix Tshisekedi.Dans le communiqué conjoint signé à l’occasion de la première visite d’un ministre français des Affaires étrangères en RD Congo depuis sept ans, il est relevé qu’en matière de l’éducation, la coopération française a notamment déjà permis la construction de 700 salles de classe et le financement des salaires de 30.000 enseignants congolais depuis 2013.

La France et la RD Congo  ont décidé de donner une nouvelle dimension à cette coopération, notamment pour former les élites de demain dont la RDC a besoin, indique le communiqué, qui précise que cela passera par un appui renforcé aux grandes écoles de formation de l’Administration congolaise, dont l’Ecole Nationale d’Administration (ENA), l’Institut national de formation judiciaire (INAFORJ) et l’Académie Diplomatique.

Dans le secteur de la santé, le communiqué mentionne l’appui  renforcé aux hôpitaux de référence, en particulier dans le domaine de la santé maternelle et infantile. L’épidémie Ebola qui touche particulièrement Beni, Butembo et une partie de l’Ituri à l’Est de la RD Congo depuis presque dix mois est une priorité majeure dans le cadre de ce nouveau partenariat entre la RD Congo et la France.


La stabilisation de la RD Congo, notamment sa partie est, passe par une ambitieuse réforme du secteur de la sécurité et un renforcement des capacités des forces armées de la RDC (FARDC), conclut le communiqué.


À LA UNE
Retour en haut