International › APA

La Banque mondiale valide un nouveau partenariat avec le Congo

Le Groupe de la Banque mondiale, dans un communiqué parvenu jeudi à APA, annonce avoir lancé, un nouveau Cadre de partenariat avec le Congo pour la période 2020-2024 dont le but est d’établir « une gestion économique plus efficace, plus responsable », en mettant l’accent sur le renforcement de la gestion économique pour améliorer le développement du secteur privé et la création d’emplois.« L’objectif de cette nouvelle stratégie consiste à aider la République du Congo à réaliser les réformes économiques nécessaires pour offrir de meilleurs opportunités et services à tous ses citoyens. Notre engagement se concentrera sur un portefeuille de projets plus réduit mais avec des projets de plus grande envergure, plus ambitieux et ayant un impact plus important », affirme dans la note, le directeur des opérations de la Banque mondiale pour le Congo Jean-Christophe Carret.

Et le responsable de la BM d’ajouter que « notre partenariat avec le Congo, vise à promouvoir la diversification économique, il comprendra également des projets en faveur de l’autonomisation des femmes et de l’économie numérique ».

Selon le directeur d’IFC pour l’Afrique de l’Ouest et Centrale, Aliou Maiga, « la nouvelle stratégie vise à mobiliser l’investissement privé et à favoriser l’innovation pour aider le gouvernement de la République du Congo à atteindre ses objectifs de développement ».

Il rappelle que le secteur privé joue un rôle important dans la création d’emplois et la croissance économique des pays émergents comme la République du Congo.

Aligné sur les priorités du Plan national de développement du gouvernement et du récent diagnostic de la situation économique et sociale de la République du Congo réalisé par la Banque mondiale, le Cadre de partenariat s’articulera autour de deux domaines : renforcer la gestion économique et la diversification et développer le capital humain et la résilience pour une croissance inclusive et durable.


Pendant le boom des matières premières des années 2004 à 2014, la République du Congo a connu une croissance économique stable, de plus de 5 % par an. Après la contraction de son économie suite à la baisse des cours du pétrole, le pays présente actuellement des signes de reprise. Mais les inégalités demeurent élevées avec plus de 35 % de la population qui vit dans la pauvreté depuis 2016.

Le pays, fortement urbanisé, doit faire face aux exigences croissantes de sa population jeune. En outre, les disparités et les inégalités existantes entre les villes et la campagne et entre le nord et le sud du pays, ainsi que l’absence d’inclusion sociale constituent des facteurs importants de précarité.

La performance du Congo en matière de capital humain est bien inférieure à la moyenne des pays à faible revenu et à revenu intermédiaire. Un enfant né au Congo aujourd’hui sera 42 % moins productif qu’il aurait pu l’être s’il avait bénéficié d’une instruction complète et de soins de santé adéquats au cours de son enfance.

Le Congo compte actuellement 10 projets qui bénéficient d’un financement de 451 millions de dollars de l’Association internationale de développement (Ida) et de la Banque pour la reconstruction et le développement (BIRD). Ces projets sont axés sur la gestion et la diversification économiques, le capital humain, la protection sociale et l’environnement.


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 23.06.2020

A la découverte des Chutes de la Loufoulakari

Les Chutes de la Loufoulakari sont des cascades situées dans le sud-ouest de la république du Congo, dans le département du Pool, à 75 km…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut